Cet article date de plus de huit ans.

Comment "Glee" peut s'adapter après la mort de Cory Monteith

Les producteurs de la série doivent revoir le scénario de la cinquième saison, après le décès de l'acteur qui incarnait Finn.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Cory Monteith, acteur de la série "Glee", le 3 octobre 2011, à Beverly Hills (Californie). (PICTURELUX / MAXPPP)

Son corps a été retrouvé dans une chambre d’hôtel de Vancouver (Canada). L'acteur de Glee Cory Monteith est mort dans la nuit du samedi 13 au dimanche 14 juillet. Dans la série américaine qui connaît un gros succès, il interprétait le personnage de Finn. Les producteurs de la 20th Century Fox doivent aujourd'hui adapter le scénario.

Car, même si le personnage de Finn avait quitté le lycée où se déroule l’action principale, il faisait partie de ces anciens élèves que les "Gleeks", les aficionados de la série, pouvaient continuer à suivre régulièrement au cours de la saison 4. Et il devait jouer un rôle important dans la cinquième saison. Le tournage des premiers épisodes doit débuter dans les semaines qui viennent et ont déjà été écrits. Comment l'équipe de la série peut-elle faire face ? Exemples avec quelques précédents, dans d'autres séries. 

Quand les scénaristes ont tout prévu

New York, police judiciaire accumule les spin-off, ces dérivés de la série initiale : New York, unité spéciale, New-York, section criminelle, Londres, police judiciaire… Les acteurs vont souvent d’une version à l’autre. Quand, en 2004, Jerry Orbach, alias Lennie Briscoe dans la série, annonce qu’il passe à New York, cour de justice, les scénaristes mettent simplement le détective Lennie à la retraite. L’acteur a, en fait, négocié un rôle moins prenant pour soigner son cancer de la prostate. Jerry Orbach ne tournera que deux épisodes du spin-off, avant de mourir.

Dans l’univers impitoyable de Dallas, la disparation d'un personnage de l'écran en raison de problèmes de l'acteur se fait rarement subtile, même quand elle n'est pas inattendue. Ainsi, en 1981, Jim Davis, qui joue le père de J.R., se retire de la série, trop malade pour continuer à tenir son rôle. Les scénaristes lui concoctent alors une sortie de scène digne de tout bon sitcom. Ils envoient Jock Ewing en lune de miel prolongée, puis en périple en Amérique du Sud à la recherche de pétrole. Le comédien meurt alors que son personnage a déjà disparu des écrans. Ce n'est que quelques mois plus tard que les scénaristes font mourir le père de J.R., dans un crash d’hélicoptère.

 Quand les scénaristes sont pris de court

L’affreuse matriarche des Soprano, Livia Soprano, devait, selon le scénario d’origine, témoigner contre son fils Tony. Mais son interprète, Nancy Marchand, meurt d’un cancer en 2000. Grâce à des réajustements de scènes et à des séquences déjà filmées, les producteurs créent une dernière scène et font réapparaître le personnage après la mort de l’actrice. La mère Soprano décède brutalement dans l’épisode intitulé Proshai, Livushka.

Dans Mad Men, la mort de l’acteur Christopher Allport est presque passée inaperçue. Il incarnait le père de Pete Campbell, un personnage secondaire donc. Après son décès soudain, les scénaristes adaptent légèrement le script, en mentionnant la mort du personnage au cours d’un accident d’avion.

 Quand les scénaristes doivent revoir toute la série

Dans les années 2000, la sitcom américaine Touche pas à mes filles, dans laquelle un père au foyer s’occupe de ses adolescentes, a connu un revirement complet. Au cours d’une répétition, l’acteur principal, John Ritter, fait un malaise. Il meurt dans la nuit.

Suspendue pendant un temps, la deuxième saison reprend, en incluant la mort du père. Désormais, la série tourne autour d’une famille qui essaye de se reconstruire après un deuil. Deux nouveaux personnages débarquent, le grand-père et un neveu, pour combler le vide laissé par le décès du personnage principal. Mais la nouvelle mouture ne prend pas et les producteurs arrêtent la série à la fin de la troisième saison.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.