Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Un millier de personnes rendent un dernier hommage à Mireille Darc

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Obsèques de Mireille Darc en l'église Saint-Sulpice à Paris
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Les obsèques de l'actrice, morte à l'âge de 79 ans, sont célébrées ce vendredi en l'église Saint-Sulpice, à Paris

Ils sont plus d'un millier d'admirateurs et de personnalités des arts et de la politique à rendre hommage à Mireille Darc. Les obsèques de l'actrice, morte dans la nuit de dimanche à lundi 28 août à Paris, à l'âge de 79 ans, ont été célébrées vendredi 1er septembre en l'église parisienne Saint-Sulpice.

"Telle une étoile filante, Mireille Darc a traversé le temps en laissant des parcelles de rêve et d'amour", a déclaré dans son homélie monseigneur Jean-Michel Di Falco, suivie par une interprétation de la suite n° 6 de Bach par le violoncelliste Dimitri Maslennikov.

Le mari de Mireille Darc, Pascal Desprez (gauche) et Alain Delon (ERIC FEFERBERG / AFP)

Parmi les centaines d'admirateurs massés derrière les barrières de sécurité mises en place devant le parvis de l'église, de nombreuses personnalités ont défilé, parmi lesquelles Alain Delon, le mari de la défunte Pascal Desprez, Carla Bruni ou encore Johnny Hallyday, accompagné de son épouse Læticia.

Johnny et Læticia Hallyday arrivent en l'église Saint-Sulpice, le 1er septembre 2017 à Paris. (BERTRAND GUAY / AFP)

Femmes et hommes politiques sont également venus honorer la dépouille de la comédienne, comme la maire de Paris Anne Hidalgo, l'ancien ministre de la Culture Jack Lang ou l'ancien ministre Jacques Toubon. Les gens de la télévision et du spectacle étaient également nombreux : Line Renaud, Claire Chazal, Jean-Pierre Foucault ou encore Jean-Jacques Debout.

Mireille Darc avait été hospitalisée en 2016 après deux hémorragies cérébrales consécutives. Alain Deloche, chirurgien qui a beaucoup voyagé avec l'actrice pour l'association La chaîne de l'espoir, a témoigné de la lutte acharnée de la défunte contre sa maladie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.