VIDEO. L'effervescence des artistes marocains s'expose à l'Institut du monde arabe

L'Institut du monde arabe consacre une exposition à la création contemporaine marocaine. 

France 3

Elle est la cinéaste marocaine qui ose montrer la face cachée de son pays. Son polar, social et percutant est le reflet d’une jeunesse subversive lancée dans une stratégie de survie. "Sur la planche" réalisé par Leïla Kilani est présenté à  l’Institut du monde arabe (IMA) aux côtés d’œuvres d’art de jeunes artistes marocains dans le cadre de l'exposition "Le Maroc contemporain". Une force esthétique qui bouscule. A l'instar de cette performance de Nadia Bensallam. L’artiste s’est fait filmer dans une rue de Marrakech en talons et burqa remontée au genou. Elle investit l’espace public et fait réagir la rue. Le mouvement féministe marocain est l’un de plus forts du monde arabe. L’œuvre de Safaa Erruas quitte, quant à elle, l’espace public pour investir celui de l’intime.

Ces jeunes talents côtoient une star, Touhami Ennadre. L'artiste franco-marocain a vécu la réalité des attentats. Il était à New York au moment du 11-Septembre et il a photographié le cri de l’Amérique. Multiforme, "Le Maroc contemporain" témoigne de la créativité d'artistes qui se sont emparés des questions de société les plus brûlantes tolérance, extrémisme et égalité.