Vidéo Jim Jarmusch raconte tout sur ses acteurs

Publié
Jim Jarmusch, réalisateur renommé, était présent au Festival International du Film de Marrakech pour une masterclass. À cette occasion, il raconte à Brut. ce qu’il pense des acteurs qui ont tourné pour ses films.
Brut.
Article rédigé par
Jim Jarmusch, réalisateur renommé, était présent au Festival International du Film de Marrakech pour une masterclass. À cette occasion, il raconte à Brut. ce qu’il pense des acteurs qui ont tourné pour ses films.

Johnny Depp, Tilda Swinton, Bill Murray ou encore Cate Blanchett… Tous ont joué un rôle dans les films de Jim Jarmusch. Connu pour ses longs métrages comme Only Lovers Left Alive, The Dead Don't Die, ou Broken Flowers, il était présent au Festival International du Film de Marrakech, qui s’est tenu du 11 au 19 novembre 2022. Il y a tenu, le 17 novembre, une masterclass sur sa carrière. Pour Brut., il explique la perception qu’il a de certains des acteurs qui ont joué dans ses films. 

“Cannes m'a beaucoup soutenu dans mon travail”

Pour lui, Tilda Swinton, qui a joué dans Only Lovers Left Alive, devrait “diriger la planète Terre”. “Quoi qu'elle me dise, je le ferai, parce qu'elle est très bienveillante, très intelligente, elle comprend comment les gens devraient se comporter les uns avec les autres, l'importance de s'exprimer et l'importance des animaux et des plantes.” Il admire également Johnny Depp, qui est pour lui un “artiste aux multiples talents”.

Il adresse également un mot au Festival de Cannes, qui l’a révélé avec un prix de Caméra d’Or pour Stranger Than Paradise. “Cannes m'a beaucoup soutenu dans mon travail. Parce que, vous voyez... Aux États-Unis, à Hollywood, je n'intéresse personne, je crois. C'est la culture cinématographique de mon pays. Mais à Cannes, ils ont apprécié mon travail dès le début et m'ont traité comme un réalisateur, pas comme un phénomène underground, comme aux États-Unis. Ce n'est pas grave, je n'ai aucune rancœur, mais je suis vraiment reconnaissant envers Cannes, parce qu'en me soutenant, ils m'ont permis de rester indépendant et de continuer à faire des films.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.