VIDEO. Deux députés jugent "Le Prix à payer", docu-choc sur l'évasion fiscale

"Le Prix à payer", documentaire en forme de pavé dans la marée économique, est sorti dans les salles de cinéma le 4 février. Charles de Courson et Karine Berger l'ont regardé pour France 3.

France 3

10 à 15% du patrimoine financier mondial échappe à l'impôt. C'est l'un des enseignements choquants qui figurent dans "Le Prix à payer", documentaire sorti dans les salles de cinéma hier, mercredi 4 février. Cette production, sorte de pavé dans la marée économique, a été visionnée par deux députés.
Charles de Courson (UDI) et Karine Berger (PS) sont tous les deux membres de la Commission des finances de l'Assemblée nationale. Ils ont jugé le documentaire, qui retrace les circuits légaux empruntés par les grandes entreprises afin de pratiquer "l'optimisation fiscale"; en d'autres termes, "échapper à l'impôt".

"Plus l'entreprise est grande, moins elle paye d'impôts"

"C'est un problème du big business, des très grandes entreprises. Les PME, les artisans, les commerçants (...) eux, payent leurs impôts", nuance Charles de Courson. Le député UDI ajoute même que "plus l'entreprise est grande, moins elle paye d'impôts".
Pour Karine Berger, faire reposer tous les financements "sur une seule partie de la population, qui est en plus la moins riche, c'est amener à un moment ou un autre la fin de l'État-providence et donc, la fin de la démocratie".
Selon eux, seule une véritable coopération des États pourrait mettre fin à ces pratiques. Des premiers pas ont été faits avec les brèches révélées dans le secret bancaire et une prise de conscience collective des dérives de l'économie.

Le JT
Les autres sujets du JT