Cet article date de plus de dix ans.

Une amie de Romy Schneider réfute la thèse du suicide

Claude Pétin, amie intime de l'actrice et la dernière à l'avoir vu vivante, raconte au Parisien les dernières heures de Romy Schneider.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Romy Schneider dans Les choses de la vie, de Claude Sautet, en 1969. (AFP / SCREEN PROD / PHOTONONSTOP)

Claude Pétin, créatrice de mode et amie intime de Romy Schneider, n'a jamais cru au suicide de l'actrice. Trente ans après sa mort, elle affirme dans une interview publiée samedi 2 juin dans Le Parisien que les compte-rendus de l'époque ont donné une image faussé des dernières heures de la comédienne.

Claude Pétin explique avoir quitté Romy Schneider peu avant sa mort, après l'avoir raccompagnée chez elle, à l'issue d'une soirée passée en compagnie de son mari et du compagnon de l'actrice, son beau-frère Laurent Pétin.

"Elle avait arrêté de boire"

"On a encore passé une heure à parler. Elle a bu de l'eau. Elle avait arrêté de boire et avait toujours une bouteille d'eau à proximité. Elle était heureuse parce qu'elle devait faire la Une de VSD comme 'la femme la plus séduisante de l'année'", raconte-t-elle. Une demi-heure après être rentrée chez elle, elle apprenait la mort de l'actrice par un coup de téléphone de son compagnon.

Pour elle, l'idée qu'un cocktail de médicaments et d'alcool ait conduit à la mort de l'actrice est mensongère. "Elle est morte d'un arrêt cardiaque. Le tubage effectué après sa mort a montré qu'elle n'avait pas absorbé de poison. Un commissaire de police a dressé un procès-verbal. Il a écrit : 'Cette mort est d'origine naturelle'", souligne-t-elle.

Claude Pétin s'est décidée à parler après la diffusion lundi sur France 2 du documentaire Un jour, un destin. "Il y avait une reconstitution avec une bouteille de rouge pleine ! Depuis sa mort, je n’avais pas voulu parler aux journalistes en souvenir de Romy (...). Pourtant, je suis le seul témoin et j’ai souffert de devoir me taire."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.