"Les Derniers Jedi" : le nouveau Star Wars côté clair et côté obscur

Star Wars est de retour avec "Les Derniers Jedi", huitième épisode de la saga. Que penser de ce nouvel opus de la Guerre des étoiles ? La réponse de nos spécialistes.

Adam Driver dans \"Les Derniers Jedi\".
Adam Driver dans "Les Derniers Jedi". (LUCASFILMS LTD / THE WALT DISNEY COMPANY)
avatar
Matthieu MondoloniBaptiste SchweitzerRadio France

Mis à jour le
publié le

C’est un peu devenu une habitude depuis deux ans : un nouveau Star Wars au cinéma. Après Le réveil de la Force en 2015, après Rogue One en 2016, l’épisode VIII, baptisé Les Derniers Jedi, sort en salles mercredi 13 décembreUne suite très attendue par des millions de fans de la saga.

Que penser de ce nouvel opus de la Guerre des étoiles ? La réponse avec Baptiste Schweitzer et Matthieu Mondoloni, journalistes à franceinfo et spécialistes de la saga, qui ont vu le film en avant-première.

Le côté clair du film

Le cahier des charges est rempli. Dans Les derniers Jedi, on trouve (presque) tout ce qui a fait le succès de la saga Star Wars : des effets spéciaux, des combats au sabre laser, des grands méchants et des vrais gentils. On avance aussi dans l’intrigue. L’épisode VII laissait quelques grandes questions en suspens, l’épisode VIII apporte des premières réponses.

La princesse Leia et le dernier rôle de Carrie Fischer. L’actrice, décédée il y a un an, est une nouvelle fois présente dans cet épisode. Et elle est juste, émouvante et très attachante pour le dernier grand rôle de sa vie.

Un bon réalisateur aux commandes...  Après J.J. Abrams pour Le réveil de la Force, Disney a confié la réalisation de ce nouvel opus à Rian Johnson, réalisateur entre autres de Brick (2005) ou Looper (2012). Et c’est une réussite. Celui qui s’est également vu confier la création d’une nouvelle trilogie Star Wars à partir de 2020 réussit son pari. Séquences rythmées, effets spéciaux réussis, plans habilement construits… Ça fonctionne !

Les porgs. Ce sont les nouveaux personnages mignons de la saga. Leur rôle dans le film est évidemment très accessoire, mais là aussi, ça fonctionne. Avec le droïde BB-8, ils amènent cette petite touche d’humour qui fera le plaisir des plus petits.

Le côté obscur du film

Un scénariste moyen. Rian Johnson est un bon réalisateur, mais lui qui a aussi écrit le scénario semble se perdre par moment dans le scénario de ce dernier opus. Des fils narratifs (voir des grosses ficelles) sont tirés mais n’apportent pas grand chose, alambiqués, pas toujours très clairs. Pas très rassurant quand on sait que c’est lui qui a désormais la charge de la nouvelle trilogie Star Wars.

Des personnages par moment baclés. On a du mal à s’y attacher. Ils apparaissent et disparaissent trop vite, privant le spectateur de la profondeur de leur histoire. 

Mais qu’ont-ils fait de la Force ? Dans les deux premières trilogies, la Force était subtile, dure à maîtriser, les chevaliers jedi et leurs pendants obscurs, les Siths, étaient des “moines soldats”. Désormais, on a par moment l’impression d’être devant des supers héros aux pouvoirs surhumains.

En balance

Mark Hamill. Il livre une performance étonnante mais tombe parfois dans la caricature. Cela faisait près de 35 ans qu’on ne l’avait pas vu dans le rôle de Skywalker. Le retour du Jedi est décevant.

En résumé

Si la Force s’était réveillée dans l’épisode VII, elle s’est malheureusement rendormie dans l’épisode VIII. Il sonne comme la fin d’une époque. Celle de George Lucas à qui Disney, désormais propriétaire de la franchise, semble adresser un message dans cet épisode, à l’image du nouveau méchant de cette trilogie, Kylo Ren, quand il dit qu’il “faut tuer le passé”. C’est exactement ce que fait ce film. Il déconstruit ce que le créateur de la saga a construit pendant 40 ans. Ce nouveau Star Wars devrait ravir la dernière génération de fans, celle qui a découvert la saga avec l’épisode VII. En revanche, il pourrait décevoir les fans de la première heure, tous ceux qui ont grandi depuis 40 ans avec Luke, Leia et Han Solo.  

>>> WEBDOC : "Génération Jedi : les héritiers de la Force"