Vidéo Eddie Murphy de retour avec "Un prince à New York 2", après une carrière de près de 40 ans en dents de scie

Le film "Un prince à New York 2", avec plus ou moins la même équipe d'acteurs que dans le premier épisode de cette comédie américaine à succès sortie en 1988, marque une nouvelle tentative de come-back pour Eddie Murphy. Retour sur sa carrière marquée par des blockbusters, mais aussi des traversées du désert.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Eddie Murphy dans "Un prince à New York 2" (COURTESY OF AMAZON STUDIOS)

On retrouve Eddy Murphy dans le film Un prince à New York 2, disponible depuis vendredi 5 mars sur la plate-forme Amazon Prime. Eddie Murphy, c'est 40 ans d'une carrière inégale. Impossible ou presque d'oublier la période faste de l'acteur américain dans les années 80, celles des vidéoclubs, des magnétoscopes, du fluo et des synthétiseurs né à Brooklyn.

Star précoce du stand-up, Eddie Murphy se fait d'abord connaître du grand public américain avec l'émission-culte de NBC, Saturday Night Live, de tous temps pépinière de nombreuses futures vedettes de la comédie, comme Bill Murray ou Dan Aykroyd.

Il enchaîne ensuite les succès monumentaux au rythme d'un film par an, brassant des millions de dollars. On se souvient notamment de 48 heures, Un fauteuil pour deux, Le flic de Beverly Hills 1 et 2, L'enfant sacré du Tibet ou encore en 1988, le premier volet d'un Prince à New York, réalisé par John Landis. Propulsé superstar, roi du box-office, Eddie Murphy devient tout à la fois inévitable, indispensable, "bankable", omniprésent à l'excès, au point de jouer plusieurs rôles par film comme dans Le professeur Foldingue.

Mais l'acteur est aussi instable, voire paranoïaque dans sa vie privée. Au début des années 90, ses films marchent moins bien, les critiques se font négatives et il se spécialise alors dans les films plus familiaux, comme Doctor Dolittle, et prête sa voix à Mushu dans Mulan de Disney, ou encore à l'âne dans la franchise Shrek, qui relativiseront sa traversée du désert à Hollywood.

Le retour en grâce modéré d'Eddie Murphy se passera en deux temps. D'abord en 2006 avec le film Dreamgirls avec Beyoncé, inspiré de l'histoire de Motown et des Supremes. Il rate de peu un Oscar du meilleur second rôle et 13 ans plus tard, soit une éternité en temps hollywoodien, les bonnes critiques reviennent pour son incarnation en 2019 de l'artiste Dolemite dans une production Netflix.

Ce sont peut-être à la fois les plateformes, devenues incontournables, qui vont redonner un souffle à sa carrière, mais aussi donc la reprise de vieilles recettes, puisque outre Un Prince à New York 2, diffusé par Amazon Prime, un quatrième Flic de Beverly Hills est annoncé sur Netflix.

Eddie Murphy, le come-back ?
écouter

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.