Un coup de ciseaux dans les "Infidèles"

Autocensure ou simple choix artistique ? Les producteurs des « Infidèles » ont retiré une scène du montage final, que les exploitants de salles avaient pourtant pu découvrir quelques mois avant sa sortie. Elle aurait sans doute été peu appréciée aux Etats-Unis… où Jean Dujardin s’apprêtait à recevoir un Oscar !

Alexandra Lamy et Jean Dujardin dans "La Question", sketch des Infidèles
Alexandra Lamy et Jean Dujardin dans "La Question", sketch des Infidèles (© Mars Distribution )

Cette scène vous ne la verrez sans doute jamais. Et, en tous cas, pas dans les salles diffusant « Infidèles ». Jean Dujardin est dans une chambre d’hôtel à New York, en compagnie de sa maîtresse. Au téléphone, sa femme lui demande de ses nouvelles. « Tout va bien », lui répond Dujardin, dos à la baie vitrée… tandis qu’un avion s’écrase sur le World Trade Center.
Inutile de dire que ce genre d’humour aurait été peu apprécié dans un pays où tout ce qui a trait au 11 septembre reste extrêmement sensible.

Les producteurs – Jean Dujardin en tête – ont donc décidé de couper cette séquence. Et se justifient. Dans « Le Parisien », Guillaume Lacroix se dit "fatigué des procès d’intention". "A la table de montage, explique-t-il, nous nous sommes rendu compte que des choses étaient moins pertinentes ou ne convenaient pas à l’harmonie de l’ensemble". Et de préciser que la version présentée aux distributeurs était provisoire.

Le film à sketches avait déjà déclenché une polémique en raison du caractère aussi explicite que de mauvais goût de ses affiches. Des visuels assumés par Jean Dujardin et son équipe, qui en revendiquaient le second degré.