"Scandale" : le film qui dénonce le harcèlement sexuel

Inspiré d'une histoire vraie, "Scandale" plonge les téléspectateurs dans les coulisses d'une chaîne de télévision, Fox News, où les femmes interprétées par Nicole Kidman, Charlize Theron et Margot Robbie, brisent la loi du silence.

"Il faut que quelqu'un se révolte". Le scandale est arrivé par elle, Gretchen Carlson, vedette de la chaîne conservatrice Fox News, dont le directeur est proche de Donald Trump. En refusant les avances du directeur, elle est licenciée. Elle l'attaque en justice au risque d'être broyée par le puissant qu'elle affronte. Ses avocats l'avaient mis en garde, contre d'éventuelles poursuites à coups de millions de dollars, et les représailles de ses collègues, mais peu importe, Gretchen Carlson va au bout.

Tombé en deux semaines

"Elle ne va pas s'attaquer seulement à un individu, le patron de Fox News. On parle de modulations de salaires en fonction de la satisfaction du patron, de mise au placard et de licenciements abusifs", détaille François Durpaire, spécialiste et historien des États-Unis. D'autres collègues vont finalement lui emboîter le pas, comme l'autre star de la chaîne, Megyn Kelly. Une histoire vraie, où le patron Roger Ailes, est tombé de son piédestal en seulement deux mois. Une affaire qui a ouvert la question de la libération sexuelle avant l'affaire Weinstein et le hashtag #MeToo. Le titre en anglais "Bombshell" ("déflagration" en anglais, et traduit en français par "scandale") marque si bien le retentissement de l'affaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
\"Scandale\", avec Charlize Theron notamment.
"Scandale", avec Charlize Theron notamment. (FRANCEINFO)