"Greta" : Isabelle Huppert dans un thriller anxiogène de Neil Jordan

Neil Jordan ("Entretien avec un vampire") retrouve l’inspiration dans "Greta", thriller sur-mesure pour Isabelle Huppert. 

Isabelle Huppert dans le film de Neil Jordan Greta
Isabelle Huppert dans le film de Neil Jordan Greta (JONATHAN HESSION / Metropolitan FilmExport)

Après un passage à vide depuis 2000 et la réalisation de la série Les Borgia pour la télévision, le talentueux cinéaste irlandais Neil Jordan (The Crying Game, Entretien avec un vampire) revient en forme avec Greta, un thriller psychologique original, avec une inquiétante Isabelle Huppert : du sur-mesure. Sortie : mercredi 12 juin.

Film de genre et psychologie

France (Chloë Grace Moretz), jeune serveuse à Brooklyn, trouve dans le métro new-yorkais un sac à main oublié qu’elle restitue à sa propriétaire, Greta (Isabelle Huppert). Cette dernière va la harceler dans son intimité et son travail pour la garder à tout prix près d’elle, alors que la jeune femme a découvert un comportement déviant chez sa nouvelle amie. Cette présence devient de plus en plus oppressante, jusqu’à ce que ce comportement obsessionnel verse dans le crime.
CMS-ContentHasMedias_3885563

Neil Jordan a fait preuve de son talent en alliant film de genre et psychologie, dans La Compagnie des loups, où le fantastique s'ouvrait à la psychanalyse des contes, ou The Crying Game, où le conflit irlando-britannique traité comme un thriller, s’exportait dans l’histoire intime entre deux hommes. Le réalisateur irlandais renouvelle ces très belles réussites dans Greta en offrant un rôle que l’on croirait écrit pour Isabelle Huppert. Elle y incarne une veuve perturbée qui veut s’imposer comme substitut de la mère d’une jeune femme qui vient de la perdre.

Syndrome Adjani

Isabelle Huppert est parfaite dans ce rôle. Mais l’actrice devrait faire attention de ne pas s’enfermer dans ces personnages perturbés qu’elle interprète à répétition depuis La Pianiste (Michael Haneke, 2000). Elle tomberait dans le syndrome Isabelle Adjani, qui a réitéré des rôles de femmes sombrant dans la folie à partir de Possession (Andrzeg Zulawski, 1981). Même si son interprétation se renouvelle, la comédienne y perd en diversité, elle, qui a un moment savait si bien passer de la comédie (La Femme de mon de mon pote) au drame, démontrant la palette de son talent multiple.

Maika Monroe et Grace Moretz dans le thriller de Neil Jordan Greta
Maika Monroe et Grace Moretz dans le thriller de Neil Jordan Greta (Copyright Capelight Pictures)
Reste qu’elle est parfaite dans ce personnage de Greta qui donne son titre au film, même si elle semble un peu trop chez elle. Elle rejoint du même coup un cinéma de genre assumé qui la relie à un public plus large que celui du cinéma d’auteur auquel elle est identifiée. Une belle interprétation dans un excellent film noir, mené par un réalisateur qui s’est toujours montré exigeant dans ses scénarios et mises en scène, ici menés de main de maître.

L\'affiche du thriller de Neil Jordan avec Isabelle Hupper Greta
L'affiche du thriller de Neil Jordan avec Isabelle Hupper Greta (Metropolitan FilmExport)

La fiche

Genre : Thriller psychologique
Réalisateur : Neil Jordan
Acteurs : Isabelle Huppert, Chloë Grace Moretz, Maika Monroe, Stephen Rea, Colm Feroe, Zawe Ashton, Parker Sawyers, Jane Perry

Pays : Irlande / Etats-Unis
Durée : 1h38
Sortie : 12 juin 2019
Distributeur : Metropolitan FilmExport
Interdit aux moins de 12 ans

Synopsis
 : Quand Frances trouve un sac à main égaré dans le métro de New York, elle trouve naturel de le rapporter à sa propriétaire. C’est ainsi qu’elle rencontre Greta, veuve esseulée aussi excentrique que mystérieuse. L’une ne demandant qu’à se faire une amie et l’autre fragilisée par la mort récente de sa mère, les deux femmes vont vite se lier d’amitié comblant ainsi les manques de leurs existences. Mais Frances n’aurait-elle pas mordu trop vite à l’hameçon ?