"Flag Day" : le beau retour en famille de Sean Penn derrière et devant la caméra

Boudé au dernier Festival de Cannes où il était en compétition, le nouveau film de l’acteur-réalisateur est pourtant d’une très belle tenue en émotion et en images.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Dylan Penn dans "Flag Day" de Sean Penn (2021). (ALLEN FRASER / 2021 METRO GOLDWYN-MAYER PICTURES INC - TOUS DROITS RESEVES)

Le cinéma américain est souvent une affaire de famille, avec de nombreuses dynasties d'acteurs et de cinéastes. C’est le cas de Flag Day qui sort mercredi 29 septembre, réalisé par Sean Penn, avec sa fille Dylan et son fils Hopper Jack. L’histoire d’un père et sa fille, d’après l’ouvrage de la journaliste Jennifer Vogel qui y raconte ses rapports admiratifs et tumultueux avec son père. Une histoire vraie.

Rêve américain

Jennifer Vogel doit identifier le braqueur que la police vient de prendre en flagrant délit. Reconnaissant son père, elle se le remémore, charismatique, prometteur d'une vie vécue comme une aventure. Après la séparation de ses parents, devenue adolescente, elle avait décidé de le retrouver et de vivre avec lui. Célibataire et vivant d'expédients, ce père absent l’avait alors prise tant bien que mal sous son aile, et embarquée dans ses frasques. Jusqu’à ce que devenue femme, Jennifer se désillusionne et réalise sa vocation de journaliste.

Adapté des mémoires de Jennifer Vogel (The Flim-Flam Man), journaliste américaine, Flag Day (le Jour du drapeau qui célèbre l’adoption de la bannière étoilée en 1777), renvoie au rêve américain, celui de la réussite, du dollar roi, et de cette possibilité unique que promettrait cette nation à se réaliser par l'argent ou la célébrité. Le portrait de John Vogel, rattrapé par son passé avec la réapparition de sa fille, illustre à contrario cette mentalité, presque une philosophie, où en Amérique tout serait possible.

La chute n’en sera que plus rude pour John. Jennifer, elle, saura en réchapper en ne suivant pas les traces de son père, et grâce à son talent. C’est elle qui réalisera le rêve américain de son père, en partant de moins que rien pour devenir une journaliste accomplie et reconnue, à l'issue d'un parcours initiatique.

Cinéma : la star américaine Sean Penn invite sa fille dans Flag Day, son nouveau film
FRANCE 2

L’objet du délit

"John Vogel est un menteur" n’a cessé de seriner sa mère à sa fille. Un beau parleur qui mène sa vie à sa perte et vous y entraîne. Jennifer n’y croit pas et le rejoint parce qu’elle a foi en lui. Elle déchantera quand elle comprendra que les emplois honnêtes qu’il dit décrocher ne sont pas faits pour lui et ne sont qu'un tissu de mensonges.

La réussite de Flag Day repose sur l’empathie qu’inspire John, malgré ses travers. Comme Jennifer, on craque pour ce doux rêveur mythomane qui croit à ses "bobards" plus gros que lui. Sean Penn est éblouissant dans le rôle, et partait bien placé pour un prix d’interprétation à Cannes qu'il n'a pas décroché.

Sean Penn devant et derrière la caméra de "Flag Day" (2021) (METRO GOLDWIN MAYER PICTURES INC; TOUS DROITS RESERVES)

Mais la réalisation est tout autant remarquable, dans la temporalité tout en flash-backs du film, ici parfaitement articulés, loin des facilités coutumières. Cette mémoire, introduite par le mystère de cette jeune femme interrogée pour on ne sait quoi, dévoile progressivement l’"objet du délit" : John Vogel, son père. Un anti-héros de la débrouille embarqué dans une épopée de la survie.

Road movie, Flag Day retrace une vie passée sur les routes désertes, de motel en motel où se croise une faune interlope et dangereuse. Temps et espace font bon ménage au cinéma, et Sean Penn en tire tout le suc en tournant en analogique, non en numérique, ce qui apporte plus de texture, une chaleur à la matière filmique. Ces images splendides, vivantes, et le rythme soutenu subliment les personnages au coeur d'un film bouleversant. Magnifique.

L'affiche de "Flag Day" de Sean Penn (2021). (LE PACTE)

La fiche

Genre : Drame
Réalisateur : Sean Penn
Acteurs : Sean Penn, Dylan Penn, Katheryn Winnick, Josh Brolin, William Hurt, Hopper Jack Penn
Pays : États-Unis
Durée : 1h48
Sortie : 29 septembre 2021
Distributeur : Le Pacte

Synopsis : John Vogel était un personnage hors norme. Enfant, sa fille Jennifer s’émerveillait de son magnétisme et de sa capacité à faire de la vie une grande aventure. Il lui a beaucoup appris sur l’amour et la joie, mais elle va découvrir sa vie secrète de braqueur de banques et faussaire. Tiré d’une histoire vraie, Flag Day est le portrait d’une jeune femme luttant pour guérir des blessures de son passé, tout en reconstruisant sa relation père-fille.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sorties de films

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.