"Cruella" : les origines de la scélérate des "101 Dalmatiens" dans une comédie noire sophistiquée

Disney creuse sa veine dédiée aux méchantes de ses dessins animés. Après "Maléfice" - la sorcière de "Blanche-Neige", le studio s’attaque à la femme la plus vindicative du monde.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Emma Stone dans "Cruella" de Craig Gillespie. (2021 DISNEY ENTERPRISE INC.)

Réalisateur chez Disney depuis 2014, Craig Gillespie hérite d’une des méchantes les plus célèbres du cinéma. Cruella apparait pour la première fois en 1961 dans l’adaptation du conte de Dodie Smith, Les 101 Dalmatiens. Le film connaît depuis les années 1990 un nombre impressionnant de déclinaisons au cinéma et à la télévision. C’est Glenn Close qui incarnait Cruella dans la version avec acteurs en 1997. Emma Stone la remplace dans Cruella, avec comme cible Emma Thompson, irrésistible, sur les écrans mercredi 23 juin.

Culture punk

Depuis son enfance, Estella (Emma Stone) n’a de cesse de provoquer ses camarades et professeurs. Elle entraîne deux vauriens de son âge dans des petits larcins, puis des arnaques à plus grande échelle. A Londres, au milieu des années 70, elle cherche à réussir dans la mode, jusqu’à ce que la baronne von Hellman (Emma Thompson), grande figure du milieu, remarque ses modèles. Humiliée par sa patronne, Estella va devenir Cruella et lui faire vivre un enfer.

Cruella, est un conte néogothique dont la cruauté légère rappelle Tim Burton, autre réalisateur Disney. La fin des années 70-début des années 80 offre un cadre idéal à l’intrigue, quand la culture punk engendrait une esthétique nouvelle. Trash à l’origine, ses codes ont été vite récupérés par la mode qui en a fait des objets sophistiqués. C'est d'ailleurs à cette époque que la haute couture accéde au statut de beaux-arts.

Sophisticated ladies

C’est dans ce contexte que Craig Gillespie fait le portrait de deux femmes ennemies, l’une jalouse de la réussite de l’autre et l’autre du talent de sa rivale. Emma Stone est parfaite en Estella, filoute ingénue, et d'un machiavélisme sans merci sous les traits de Cruella. Face à elle Emma Thompson en baronne incarne avec délectation l’égérie de l’élégance faite femme, au snobisme glacial.

Emma Thompson dans "Cruella" de Craig Gillespie. (LAURIE SPARHAM / 2021 DISNEY ENTERPRISE INC.)

La mise en scène de Craig Gillespie exalte ces femmes sophistiquées. Les décors et costumes somptueux se succèdent au fil de travellings et vols de drones un peu  systématiques. Force est de reconnaître que le réalisateur en met plein la vue dans ses plans séquence, mais n’est pas Brian De Palma ou Martin Scorsese qui veut. Spectacle familial, certes, Cruella relève toutefois de la tendance "dark" qu’emprunte de plus en plus Disney. Mais l'humour est omniprésent, et le jeu des actrices réjouissant de cruauté. 

L'affiche de "Cruella" de Craig Gillespie (2021). (THE WALT DISNEY COMPANY FRANCE)

La fiche

Genre :Comédie
Réalisateur : Craig Gillespie
Acteurs : Emma Stone, Emma Thompson, Paul Walter Hauser, Emily Beecham, Joel Frye, Kirby Howell-Baptiste
Pays : Etats-Unis
Durée : 2h14
Sortie : 23 juin 2021
Distributeur : The Walt Disney Company France


Synopsis : Londres, années 70, en plein mouvement punk rock. Escroc pleine de talent, Estella est résolue à se faire un nom dans le milieu de la mode. Elle se lie d’amitié avec deux jeunes vauriens qui apprécient ses compétences d’arnaqueuse et mène avec eux une existence criminelle dans les rues de Londres. Un jour, ses créations se font remarquer par la baronne von Hellman, une grande figure de la mode, terriblement chic et horriblement snob. Mais leur relation va déclencher une série de révélations qui amèneront Estella à se laisser envahir par sa part sombre, au point de donner naissance à l’impitoyable Cruella, une brillante jeune femme assoiffée de mode et de vengeance…

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sorties de films

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.