Covid-19 : le studio Universal ne prévoit plus de grosses sorties de films en France au premier semestre

Les Croods, Fast and Furious, les Minions... La major internationale a reculé les dates de sortie de plusieurs films.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un cinéma est fermé en période de Covid-19 à Toulouse (Haute-Garonne), le 4 mars 2021. (PATRICIA HUCHOT-BOISSIER / HANS LUCAS / AFP)

C'est un nouveau signe du marasme dans lequel sont plongés les professionnels du 7e art, qui n'ont toujours aucune perspective de réouverture des salles en pleine épidémie de Covid-19. La major internationale Universal qui distribue des films à gros potentiel d'entrées, a reculé vendredi 5 mars les dates de sortie d'une série d'entre eux, faisant de fait une croix sur le premier semestre. Ainsi "Fast & Furious 9" sortira le 30 juin 2021 au lieu de mai, "Les Croods 2" le 7 juillet 2021 au lieu d'avril et "Les Minions 2" le 6 juillet 2022, un an plus tard que prévu, a annoncé Universal.

Au-delà d'Universal, de nombreux distributeurs continuent de repousser les dates de sortie de leurs films, tout en redoutant un énorme trop-plein à la réouverture. Parmi les dernières annonces, "The Father" de Florian Zeller avec Anthony Hopkins a renoncé cette semaine à sortir le 7 avril, sans préciser de nouvelle date. Et Sony Pictures a décalé pour la troisième fois son long-métrage d'animation "Pierre Lapin 2" au 7 juillet, selon le site spécialisé Le Film Français.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.