Les films réalisés par des fans de célèbres sagas, un phénomène qui prend de l'ampleur

Publié Mis à jour
Cinéma : les films réalisés par des fans, un phénomène qui prend de l'ampleur
FRANCE 2
Article rédigé par
R. Asencio, V. Travert, Y. Moine, Y. Bodin, R. Gardeux, M. Cayot, J-A Balcells, F. Dumont - France 2
France Télévisions

Le phénomène des "fans films", des films fabriqués par des passionnés d'une saga comme "Harry Potter", prend de plus en plus d'ampleur. L'un d'eux, financé par une cagnotte en ligne, retrace les origines du plus maléfique des sorciers : Voldemort. Sur le plateau, il n'y a que des bénévoles. 

Non, ce n'est pas le dernier épisode de la saga Harry Potter, mais bien le travail d'amateurs passionnés. Le réalisateur et l'acteur principal du film sur les origines de Voldemort ont tourné au château de Fontainebleau, en Seine-et-Marne. Leur court-métrage est un hommage au héros de leur jeunesse. "On voulait respecter les bouquins et en même temps donner notre patte à nous pour montrer quelque chose d'original", souligne Joris Faucon Grimaud, réalisateur du film de fan The House of Gaunt

Entre amateur et pro, la frontière est floue

Ils ont tourné pendant onze jours, répartis sur trois ans. Une centaine de figurants a été nécessaire et il a fallu dix-huit mois pour créer les effets spéciaux. Tous ont travaillé gratuitement. Le résultat est un succès puisque plus de deux millions de fans ont déjà vu le film sur internet. Pour financer ces projets, les équipes de tournage font souvent appel aux dons des fans. Ces films non-officiels sont devenus plus nombreux grâce à internet. On trouve ainsi en ligne un Batman français. Un Wolverine américain a même été vu plus de 13 millions de fois. La qualité est même parfois si bonne que la frontière entre amateur et professionnel est floue. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.