Cinéma : le film d'horreur "Crawl" nous plonge au milieu d'alligators affamés

Les films d'horreur et d'épouvante rencontrent un grand succès chez les adolescents, et les blockbusters hollywoodiens ciblent souvent l'été pour sortir ces films. Le dernier opus en date, "Crawl", signé du réalisateur français Alexandre Aja, sort en salles le 24 juillet prochain.

FRANCE 2

Un ouragan dévaste la Floride, une jeune fille cherche son père porté disparu. Elle se retrouve prise au piège dans une maison peuplée d'alligators affamés. La terreur, c'est la spécialité d'Alexandre Aja, le seul Français maître du genre à Hollywood depuis Piranha 3D.Son nouveau film, Crawl, sortira en salles le 24 juillet prochain. Ses films ont rapporté 250 millions de dollars de recettes et il prend toujours un malin plaisir à nous faire peur.

Un genre de cinéma très rentable

Des monstres marins, des personnages maléfiques... Dans le cinéma d'horreur, à chacun sa phobie. Depuis Psychose en 1960, l'engouement pour les films d'horreur a fait trembler des millions de spectateurs. "Les films d'horreur ont toujours eu du succès. Ce n'est pas un engouement nouveau, mais un engouement constant. Ça ne coûte pas cher, c'est très facile à vendre et ça rapporte beaucoup d'argent", explique Sylvestre Picard, journaliste cinéma au magazine Première. Un genre dont les jeunes sont mordus. Quarante-quatre ans après Les Dents de la mer, les crocodiles risquent de vous terrifier cet été.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les films d\'horreur et d\'épouvante rencontrent un grand succès chez les adolescents, et les blockbusters hollywoodiens ciblent souvent l\'été pour sortir ces films. Le dernier opus en date, \"Crawl\", signé du réalisateur français Alexandre Aja, sort en salles le 24 juillet prochain.
Les films d'horreur et d'épouvante rencontrent un grand succès chez les adolescents, et les blockbusters hollywoodiens ciblent souvent l'été pour sortir ces films. Le dernier opus en date, "Crawl", signé du réalisateur français Alexandre Aja, sort en salles le 24 juillet prochain. (Paramount Pictures)