Cinéma : ces managers en burn-out qui ont inspiré Stéphane Brizé dans "Un autre monde"

Publié Mis à jour
Cinéma : le burn-out abordé dans le film "Un autre monde" de Stéphane Brizé
FRANCE 2
Article rédigé par
M.Berrurier, F.Bohn, S.Gorny, M.Mullot, J.Ababsa, C.Berbett-Justice - France 2
France Télévisions

Chez les cadres supérieurs, le nombre de burn-out s’est multiplié ces dernières années. L’entreprise et son univers impitoyable, c’est le thème du film "Un autre monde" de Stéphane Brizé.

Douze heures par jour, 72 heures par semaine, Philippe a toujours été un cadre d’entreprise modèle. Mais quand sa direction lui demande de licencier à nouveau 58 salariés alors que l'entreprise est bébéficiaire, lui aussi se met à douter. "C’est quelqu’un qui est à la croisée des chemins (...) qui se pose la question de savoir s'il  est toujours à la hauteur, ou si c'est la demande qui est déraisonnable ou folle", explique Vincent Lindon qui incarne Philippe dans Un autre monde de Stéphane Brizé

Détresse psychologique


Vincent Lindon, acteur fétiche de Stéphane Brizé, incarne désormais un cadre sous pression, victime d'injonctions contradictoires. Une réalité vécue par de nombreux cadres supérieurs comme Jean-François Régnier, ancien directeur général, qui a inspiré l’acteur. Aujourd’hui, plus d’un manager sur deux avoue être en situation de détresse psychologique. "Il faut être entouré, surtout ne pas être seul, pas de petite prison", conseille Jean-Denis Bubin, victime lui aussi de burn out et auteur de "33 clés pour une période clé".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.