Arnaud Desplechin rend hommage à sa ville natale dans son film "Roubaix, une lumière"

L'invité du Soir 3 : Arnaud Desplechin vient parler de son dernier film, "Roubaix, une lumière", qui s'inspire d'un fait divers qui s'est déroulé en 2002.

France 3

Roubaix (Nord), la ville d'Arnaud Desplechin, est personnifiée par le commissaire qui va devoir résoudre l'enquête sur l'assassinat d'une vieille dame. Il fait corps avec la ville et voit des choses que tout le monde ne voit pas et a presque le pouvoir de sonder les âmes. "Il ne se met pas au-dessus des gens, il se met à leur hauteur. Il ne se considère pas comme un juge, mais un simple flic. C'est un enfant de cette ville et il se met à leur place comme il connaît bien la situation. Il parle avec la même douceur aux victimes et aux suspects", explique le réalisateur.

"Ne pas oublier l'humain"

L'histoire du film, Roubaix, une lumière, est inspirée d'un fait divers : deux femmes qui assassinent une vieille dame. Les personnages principaux sont interprétés par Léa Seydoux, Sara Forestier, Roschdy Zem et Antoine Reinartz. "Le message de ce film est de faire passer l'humain avant", précise Arnaud Desplechin qui rend hommage à Roubaix : "Je ne serai toujours qu'un Parisien d'adoption et j'avais besoin de trouver une voie personnelle". Le film sortira dans les salles de cinéma le mercredi 21 août prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Arnaud Desplechin, souriant, présente Roubaix, une Lumière
Arnaud Desplechin, souriant, présente Roubaix, une Lumière (CHRISTOPHE SIMON / AFP)