Cet article date de plus de huit ans.

Sortie de "Man of Steel" : Superman en six super-exploits et quelques

Le film de Zack Snyder arrive en salles en France mercredi 19 juin. Francetv info revient sur les plus grandes prouesses du super-héros.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min.
Le costume porté par Christopher Reeve dans le film "Superman", en 1978, lors d'une vente aux enchères à Los Angeles (Etats-Unis), en 2012. (FREDERIC J. BROWN / AFP)

"Est-ce un oiseau, est-ce un avion ? Non, c'est Superman." Le super-héros revient sur les écrans, mercredi 19 juin, avec ses muscles mais sans son slip. Outre-Atlantique, Man of Steel, réalisé par Zack Snyder, s'est hissé en tête du box-office dès le week-end de sa sortie. Un succès mérité, selon nos confrères de Culture Box, qui saluent un film "très spectaculaire et novateur", même si d'autres critiques (comme celle de L'Express) sont beaucoup plus mitigées.

Comme tous les super-héros, Superman a ses petits secrets (mais peu de failles, regrettent les amateurs). Il collectionne également les faits d'armes accomplis au fil des décennies. Francetv info revient sur six passages marquants de sa carrière en librairie, sur les écrans et même dans la vraie vie.

1Il capture Adolf Hitler et Joseph Staline


Finger in the nose. Combinaison moulante sur le corps, Superman fait un saut à Berlin et Moscou, y capture Adolf Hitler et Joseph Staline, avant de les livrer à la Société des Nations, où ils sont immédiatement jugés. Ce récit est publié en février 1940 dans le magazine américain Look, près de deux ans avant l'entrée des Etats-Unis dans la seconde guerre mondiale. Le comics garde encore une certaine distance avec le drame qui se joue. Les pays en guerre se nomment Galonia et Toran.

"'Superman est un Juif", réplique un journal de propagande SS allemand, deux mois plus tard, comme le raconte le livre Superman : The Unauthorized Biography, paru en avril 2013. Au passage, l'article de propagande s'en prend violemment au créateur du héros, Jerry Siegel, "un homme circoncis physiquement et intellectuellement, qui vit à New York".

2Il boxe contre Mohamed Ali

C'est le combat du siècle : Mohamed Ali contre Superman. L'album paraît en France en 1978, alors que le boxeur est au faîte de sa gloire, après sa victoire face à George Foreman à Kinshasa (Zaïre). Curiosité du récit, les gradins sont peuplés de nombreuses personnalités : Jimmy Carter, les Jackson Five, Andy Warhol ou encore... Christopher Reeve, comme l'a relevé le blog BD du Figaro lors de la réédition du comics, en 2011.

Perclus de coups, Superman y apparaît super-groggy, le visage super-tuméfié. Une récente analyse scientifique du site Geekologie (en anglais), citée par Slate, estime pourtant que son poing libère "une énergie 5 millions de fois plus élevée que la partie la plus chaude du soleil". Alors forcément, on se dit que Superman a dû retenir ses coups.

3Il vole assez vite pour remonter le temps

Le corps de Loïs est inanimé sur le sable. Superman dodeline d'un air contrarié avant de crier sa rage. Ni une, ni deux, il s'envole dans la stratosphère et réalise l'un de ses plus grands exploits : voler autour de la Terre assez vite pour remonter le temps et prévenir le drame. Cette scène mythique du film Superman (1978) – avec le regretté Christopher Reeve – a certes un peu vieilli, mais elle a marqué une génération de fans.

Les chercheurs, eux, sont moins convaincus. "La relativité restreinte ne permet pas ce dépassement [de la vitesse de la lumière] et ces boucles [du vol] sont interdites dans un espace-temps euclidien", signale le site Einstein, sur Arte.tv. Plus implacable encore que Lex Luthor, la science abat ses cartes. Rabat-joie.

4Il meurt et ressuscite

Faute d'avoir les droits sur le comics, francetv info vous propose de contempler cette photo prise à Bagnères-de-Luchon (Haute-Garonne), lors du Tour de France 2012 (le masque représente le cycliste britannique Bradley Wiggins). (JOEL SAGET / AFP)
Stupeur et tremblement. Après un an de lutte acharnée contre un ennemi invincible nommé Doomsday, Superman est expédié six pieds sous terre lors d'un ultime assaut. Le retentissement est national. Paru en 1993, le comics The Death of Superman s'arrache à près de trois millions d'exemplaires aux Etats-Unis, dont certains sont vendus avec un brassard noir, rapporte le blog Case à part. La presse classique reprend même l'information, rappelle le site Supermanhomepage.com (en anglais), à l'image du journal new-yorkais Newsday.

Au prix d'une bidouille scénaristique, où se mêlent une forteresse et une chambre de jouvence kryptonienne, Superman est ressuscité la saison suivante. Et dire que les chercheurs du monde entier traumatisent des souris dans l'espoir d'allonger nos vies.

5Il sauve un match de baseball (un avion, aussi)

Si le film Superman Returns (2006) n'a pas convaincu tous les fans, cette scène demeure l'une des plus impressionnantes de la franchise. La jolie Loïs Lane suit le lancement d'une navette depuis un Boeing 777, mais l'appareil prend feu, comme un avion sans ailes. Charlélie Couture n'étant pas disponible, Superman vole à la rescousse de l'appareil, qui menace de s'écraser sur un terrain de baseball. Mission accomplie, sans même abîmer le gazon.

D'après de savants calculs (en anglais), Superman déploie alors une puissance de 62 784 000 mètres Newton (les physiciens disent que c'est beaucoup, faites-leur confiance). Ce qui explique que l'appareil soit un brin froissé à l'arrivée.

6Il passe à la postérité

Une statue de bronze de 4,75 mètres de haut à la gloire de Superman, dans la ville de Metropolis (Illinois, Etats-Unis). (JAMES A. FINLEY / AP / SIPA)
Superman habite à Metropolis. C'est aussi le nom d'une commune de l'llinois (Etats-Unis), qui fête chaque année le super-héros, avec la bénédiction de l'office de tourisme local. Depuis les années 1970, cette ville de 15 000 habitants profite de son nom pour revendiquer le titre de ville officielle du super-héros. Sur place, un musée lui est même consacré, ainsi qu'une (très élégante) statue de bronze haute de 4,75 mètres.

C'est aussi la seule ville du monde où vous pouvez vous balader en slip moulant sans passer pour un fou. Le 9 juin dernier, Metropolis a pourtant subi un lourd revers. Avec 268 participants, elle n'a pas réussi à battre le record du plus grand rassemblement de fans déguisés en Superman, établi à 566 participants. 

7Et aussi

Superman boit sans vider son verre, Superman imite Arturo Brachetti (et là), Superman drague sous un jet d'eau, Superman résiste aux balles,  Superman teste les lentilles blindées, Superman prend l'ascenseur sans l'ascenseur, Superman arrête le yoga, Superman se fait doubler par la gauche, Superman supporte son équipe...

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.