avatar
Franceinfo

Mis à jour le
publié le

123456789
(LOIC VENANCE / AFP)

 

1Steven Spielberg

A 66 ans, il préside le jury. Le réalisateur américain a présenté plusieurs films à Cannes, essentiellement hors compétition. La plupart de ses 27 films, tournés en quarante ans de carrière, font partie de l’histoire du cinéma mondial, comme la saga des Indiana Jones. Prix du scénario sur la Croisette en 1974 pour Sugarland Express, il a obtenu deux Oscars du meilleur réalisateur, pour La Liste de Schindler (1994) et Il faut sauver le soldat Ryan (1998).

2Daniel Auteuil

L’acteur et réalisateur est le seul Français retenu dans le jury. Lauréat du Prix d'interprétation masculine au festival de Cannes 1996 pour Le Huitième Jour, il a entamé sa carrière dans la comédie avant de prouver qu’il pouvait jouer pour les réalisateurs les plus exigeants, comme Michael Haneke. A 63 ans, le César du meilleur acteur pour Jean de Florette en 1987 renoue avec l’univers de Pagnol en réalisant la trilogie marseillaise César, Marius et Fanny.

3Vidya Balan

Peu connue du public européen ou américain, l’actrice indienne est une star du cinéma bollywoodien. Révélée en 2005 pour son rôle dans Parineeta, elle foule le tapis rouge de la Croisette pour la première fois. Sa présence dans le jury illustre le choix des organisateurs du festival de célébrer cette année le centenaire du cinéma indien. Agée de 35 ans, Vidya Balan est la cadette du jury.

4Naomi Kawase

A 43 ans, la réalisatrice japonaise n’est pas une inconnue sur la Côte-d’Azur : en 1997, elle y obtient la Caméra d’or, qui récompense une première œuvre, pour Suzaku. Cannes est un théâtre qui lui réussit bien, puisque La Forêt de Mogari, son quatrième long métrage de fiction, reçoit le Grand Prix du jury lors de la 60e édition du festival, en 2007. Multipliant les expériences internationales, Naomi Kawase alterne documentaires et films de fiction.

5Nicole Kidman

L’actrice et productrice australienne est souvent venue à Cannes, mais n’y a jamais été récompensée. En 2001, elle y présentait Moulin rouge, de Baz Luhrmann (dont le Gatsby le magnifique ouvre ce 66e festival), puis y a notamment défendu Dogville, de Lars von Trier en 2003. Oscar de la meilleure actrice pour The Hours en 2003, la comédienne de 45 ans figure actuellement dans Stoker du Coréen Park Chan-Wook, et sera à l’affiche du biopic très attendu Grace de Monaco, d’Olivier Dahan à la fin de l’année.

6Ang Lee

Le réalisateur taiwanais signe une filmographie éclectique. Capable d’adapter Raison et sentiments, de Jane Austen (1995), ou de donner vie à Hulk (2003),  il connaît la consécration en 2000 avec Tigre & dragon, un film de sabre chinois. A 58 ans, le réalisateur du Secret de Brokeback Mountain vient de remporter l’Oscar du meilleur réalisateur pour l’Odyssée de Pi, récompense pour laquelle concourait notamment Steven Spielberg. Il a présidé le jury de la Mostra de Venise, le festival de cinéma italien, en 2009.

7Cristian Mungiu

Le réalisateur roumain est un habitué du festival. Son premier long métrage, au ton léger, Occident, est présenté à Cannes dans le cadre de la Quinzaine des réalisateurs en 2002. Avec le deuxième, 4 mois, 3 semaines, 2 jours, il remporte la Palme d’or 2007, à la surprise générale. Revenu sur la Croisette l’an dernier avec Au-delà des collines, le cinéaste de 45 ans décroche le Prix du scénario et voit ses deux comédiennes principales remporter le Prix d’interprétation féminine.

8Lynne Ramsay

Entre Cannes et la réalisatrice britannique, l’histoire d’amour est longue. Elle y a présenté, en 1999, son premier long métrage, Ratcatcher, dans la section Un certain regard, puis est revenue au festival en 2002 avec Morvern Callar. En lice pour la Palme d’or en 2011 avec le glaçant We Need to Talk about Kevin, la cinéaste de 43 ans présente son court métrage Swimmer dans la sélection La Quinzaine des réalisateurs, pour laquelle le jury n'a pas à se prononcer.

9Christoph Waltz

Mal connu du grand public avant son rôle d'officier SS dans Inglourious Basterds, de Quentin Tarantino, l’acteur austro-allemand a remporté le Prix d'interprétation masculine à Cannes en 2009 pour cette composition. L’ancien acteur de télévision enchaîne depuis les rôles de méchants, notamment chez Michel Gondry ou Roman Polanski. A 56 ans, sa seconde collaboration avec Tarantino pour le western Django Unchained lui offre un second Oscar du meilleur second rôle.