Pénélope Cruz, Jane Campion, Paolo Sorrentino : découvrez le palmarès de la 78e Mostra de Venise

Le plus ancien des festivals de cinéma du monde a retrouvé tout son lustre et décerné ses prix samedi soir : outre la Française Audrey Diwan, couronnée du Lion d'Or, Penelope Cruz, John Arcila, Jane Campion et Paolo Sorrentino sont repartis avec les autres principaux trophées.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'actrice espagnole Penelope Cruz reçoit la Coupe Volpi de la meilleure actrice pour "Madres paralelas" (Mères parallèles) de Pedro Almodovar, samedi 11 septembre 2021 à la Mostra de Venise (Italie). (EKATERINA CHESNOKOVA / SPUTNIK / AFP)

Outre le Lion d'Or, remis samedi soir à réalisatrice française Audrey Diwan, 41 ans, pour L'événement, un film sur une jeune femme qui avorte clandestinement, adapté du récit autobiographique éponyme de la romancière Annie Ernaux, voici le reste des prix remis à la Mostra de Venise.

La star espagnole Penélope Cruz a remporté le prix de la meilleure interprétation féminine pour son rôle dans Madres Paralelas, sa nouvelle collaboration avec son compatriote Pedro Almodovar. "Merci Pedro, tu as créé une magie, je t'adore", a-t-elle réagi en recevant son prix.

Madres Paralelas est construit sur le parcours croisé de deux femmes qui accouchent le même jour dans la même maternité, et Penélope Cruz incarne Janis, une photographe quadragénaire au destin tourmenté. 

Chez les acteurs, le jury a distingué le Philippin John Arcilla pour son rôle de journaliste en quête de vérité dans On the Job 2: The Missing 8, un film fleuve de trois heures trente, dans lequel cet acteur star dans son pays interprète un journaliste confronté aux fake news et à la corruption.

Le Grand Prix à Paolo Sorrentino, la meilleure réalisation pour Jane Campion

Vingt-huit ans après sa palme d'or pour La leçon de piano, la réalisatrice néo-zélandaise Jane Campion a remporté le prix de la meilleure réalisation pour La part du chien, un huis-clos étouffant dans un monde de cowboys avec Kirsten Dunst et Benedict Cumberbatch.

De son côté, le réalisateur italien Paolo Sorrentino a décroché le Grand Prix pour La Main de Dieu, sur son enfance à Naples brisée par la mort de ses parents, à l'époque du footballeur Diego Maradona.

Ces deux derniers films ont la particularité d'être produits par la plateforme Netflix et ne devrait donc pas sortir en salles en France.

Les principaux prix remis à la 78e Mostra de Venise

Lion d'or du meilleur film : L'événement d'Audrey Diwan (France)

Lion d'argent -  Grand Prix du Jury : La main de Dieu de Paolo Sorrentino (Italie)

Lion d'argent - Prix de la meilleure réalisation : La part du chien de Jane Campion (Nouvelle-Zélande)

Prix d'interprétation féminine : Penélope Cruz pour son rôle dans Madres paralelas de Pedro Almodovar (Espagne)

Prix d'interprétation masculine : John Arcilla pour son rôle dans On the Job: The Missing 8 d'Erik Matti (Philippines)

Prix Marcello Mastroianni du meilleur espoir masculin ou féminin : Filippo Scotti pour son rôle dans La main de Dieu de Paolo Sorrentino (Italie)

Prix spécial du jury : Il Buco de Michelangelo Frammartino (Italie) Prix du meilleur scénario : Maggie Gyllenhaal pour The lost daughter (Etats-Unis)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.