Mike Leigh au festival de Dinard : "La démocratie est menacée partout dans le monde"

Le cinéaste a reçu un Hitchcock d'honneur lors du 30e festival du film britannique de Dinard. Il est venu présenter son dernier film "Peterloo"

Mike Leigh récompensé à Dinard d\'un Hitchcock d\'honneur. A ses côtés, l\'équipe du film \"The Keeper\", qui a reçu le Hitchcock d\'or et le grand prix du jury de cette édition 2019
Mike Leigh récompensé à Dinard d'un Hitchcock d'honneur. A ses côtés, l'équipe du film "The Keeper", qui a reçu le Hitchcock d'or et le grand prix du jury de cette édition 2019 (JOEL LE GALL / MAXPPP)

Grand habitué du festival de Cannes, où il a reçu la Palme d'or en 1996 pour Secrets et mensonges, le réalisateur Mike Leigh a fait le déplacement en Bretagne pour présenter son dernier film Peterloo en avant-première française au festival du film britannique de Dinard, qui célébrait son 30e anniversaire. D'ailleurs, il a un avis très British sur cet événement ! "Je pense qu'un festival français entièrement dédié au cinéma britannique est la chose la plus excentrique que vous puissiez imaginer ! C'est pourquoi je trouve ce festival très intéressant !".

Peterloo raconte l'un des épisodes sociaux les plus tragiques de l'histoire de l'Angleterre au XIXe siècle. En 1819, à Manchester, la cavalerie a violemment réprimé une manifestation pacifique de plus de 60 000 personnes rassemblées pour demander une réforme du droit de vote et de meilleures conditions de vie. Quinze personnes, dont des femmes et un jeune enfant, furent tuées et plus de 500 autres blessées. Les faits se déroulèrent sur le terrain de St Peter's Field et le nom de "Peterloo" fut donné à cette tragédie en référence ironique à la bataille de Waterloo. 

Une histoire qui résonne dans l'actualité

Cent ans après le massacre de Peterloo, Mike Leigh voit malheureusement trop de raisons de penser que son film est ancré dans l'actualité "Nous avons commencé à travailler sur le film au début de l'année 2014 car nous pensions que c'était pertinent. Mais on se rend compte que ça a encore plus de sens aujourd'hui. Il parle de démocratie et la démocratie est menacée partout dans le monde, et particulièrement en ce moment-même au Royaume-Uni"

Ode au cinéma britannique

La 30e édition du festival du film britannique de Dinard s'est tenue sous la présidence de Sandrine Bonnaire. Le jury a remis ses prix samedi soir. Le Hitchcock d'or a été décerné à The Keeper de Marcus Rosenmûller. L'histoire vraie d'un prisonnier de guerre allemand devenu joueur de foot en Angleterre. Le film a également remporté le prix du public. Il n'est pas encore sorti en France. La présidente du jury, Sandrine Bonnaire, a fait rajouté au palmarès une mention spéciale à tous les acteurs et actrices des 6 films sélectionnés.