Michel Hazanavicius présidera le jury du 13e festival des Arcs consacré au cinéma indépendant européen

Lancé en 2009 avec l'ambition de jouer la fragile partition du cinéma indépendant européen, le festival des Arcs s'est forgé une réputation de catalyseur de projets grâce à l'organisation d'événements à l'attention des professionnels du 7e Art.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Michel Hazanavicius le 16 avril 2018 à Beverly Hills, en Californie aux Etats-Unis (VALERIE MACON / AFP)

Le cinéaste français Michel Hazanavicius présidera le jury du 13e festival des Arcs (Savoie), l'un des rendez-vous annuels dédiés au cinéma européen indépendant qui se tiendra du 11 au 18 décembre dans la station de ski savoyarde, ont annoncé jeudi 7 octobre les organisateurs.

La Suisse, la région Auvergne-Rhône-Alpes et les régions alpines d'Italie à l'honneur

Le réalisateur de 54 ans, auteur des deux premiers volets à succès des aventures d'OSS 117 et de The Artist, long métrage avec Jean Dujardin récompensé de cinq Oscars en 2012, succède à l'actrice et réalisatrice française Zabou Breitman. La composition de son jury sera annoncée prochainement.

Comme chaque année, le festival dédiera une partie de sa programmation à une cinématographie européenne. La Suisse, la région Auvergne-Rhône-Alpes et les régions alpines d'Italie seront à l'honneur de cette 13e édition.

Le festival des Arcs, catalyseur de projets

Lancé en 2009 avec l'ambition de jouer la fragile partition du cinéma indépendant européen, le festival des Arcs s'est forgé une réputation de catalyseur de projets grâce à l'organisation d'événements à l'attention des professionnels du 7e Art.

En décembre 2020, le jury présidé par Zabou Breitman, composé des acteurs français Nicolas Maury et Vincent Macaigne, de la réalisatrice française Sophie Letourneur et du compositeur franco-tunisien Amine Bouhafa, avait couronné Quo vadis, Aida ?, le cinquième long métrage de la réalisatrice bosnienne Jasmila Zbanic sur le massacre de Srebrenica. Ce drame historique qui avait ouvert en septembre 2020 la compétition de la Mostra de Venise avait également décroché le prix du public. Au total, sa 12e édition, qui s'est tenue exceptionnellement sur la toile en raison de la crise sanitaire, a généré 40 000 visionnages.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.