Luc Besson : un juge d'instruction reprend les investigations sur la plainte pour viols déposée à l'encontre du réalisateur

Les plaintes initiales de l'actrice Sand Van Roy avaient été classées sans suite le 25 février par le parquet de Paris.

Le réalisateur Luc Besson, sur un tapis rouge à Baden-Wurtemberg en Allemagne, le 12 septembre 2018.
Le réalisateur Luc Besson, sur un tapis rouge à Baden-Wurtemberg en Allemagne, le 12 septembre 2018. (PATRICK SEEGER / DPA)

Un juge d'instruction à Paris a repris les investigations sur les accusations de viols portées contre Luc Besson, a annoncé, vendredi 4 octobre, l'avocat de l'actrice qui accuse le célèbre réalisateur français.

Après neuf mois d'enquête, les plaintes initiales de Sand Van Roy avaient été classées sans suite le 25 février par le parquet de Paris, qui estimait n'avoir pu "caractériser l'infraction dénoncée dans tous ses éléments constitutifs". La comédienne avait alors déposé une nouvelle plainte, qui a débouché mercredi sur l'ouverture d'une information judiciaire pour "viols", a précisé maître Francis Szpiner.

Sand Van Roy, une comédienne et mannequin belgo-néerlandaise de 28 ans, avait porté plainte pour viol le 18 mai 2018 contre l'influent producteur et réalisateur français au lendemain d'un rendez-vous avec lui au Bristol, un palace parisien. Deux mois plus tard, elle avait dénoncé d'autres viols et agressions sexuelles commises, selon elle, au cours de deux années d'une "relation d'emprise professionnelle" avec le producteur.