"CODA" : le remake américain de "La Famille Bélier" fait sensation à Sundance, Apple achète les droits pour une somme record

Remake de "La Famille Bélier", le film "CODA" a été acclamé par la critique au festival américain de Sundance. A l'issue d'une bataille entre plateformes pour en acheter les droits, Apple a emporté le morceau pour la somme record de 25 millions de dollars.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'actrice Emilia Jones, 18 ans, incarne Ruby dans "CODA", le remake de "La Famille Bélier". Elle reprend ainsi le rôle de Paula, qui avait valu à Louane Emera un César du Meilleur espoir féminin en 2015. (SUNDANCE)

Le scénario de CODA risque fort de vous donner un sentiment de "déjà vu". Elevée dans un foyer très uni de sourds-muets, l'adolescente Ruby est la seule personne entendante de sa famille. Son rêve de devenir chanteuse et d'aller étudier dans une école spécialisée se heurte à sa responsabilité cruciale envers les siens. Elle est en effet le lien principal de sa famille, en tant qu'interprète, avec le monde extérieur.

Un port du Massachusetts remplace la ferme en Mayenne

CODA (titre acronyme de Child Of Deaf Adults, soit Enfant de Parents Sourds) est un remake de La Famille Bélier de Eric Lartigau, sorti en 2014, avec Louane dans le premier rôle, rôle qui lui a valu le César du Meilleur espoir féminin. A cette différence près que l’histoire ne se déroule pas dans une ferme en Mayenne mais de l’autre côté de l’Atlantique, dans une famille de pêcheurs du Massachusetts (côte Est des Etats-Unis).

Présenté la semaine dernière au festival du film indépendant de Sundance (Etats-Unis), qui se déroule en ligne en raison de la crise sanitaire, CODA a été acclamé par la critique, rapporte le site américain Variety. Les louanges sont également allées aux comédiens, dont l’actrice qui incarne Ruby, Emilia Jones, révélation âgée de 18 ans.

Le film réalisé par Sian Heder a fait à ce point sensation qu'il s’est retrouvé au cœur d’une bataille entre les plateformes de streaming Netflix, Apple et Amazon, en vue d’en décrocher les droits pour le monde. C’est finalement Apple, à l’issue d’un bras de fer avec Amazon, qui a emporté le morceau pour 25 millions de dollars, une somme record pour un film présenté à Sundance, indique le site spécialisé Deadline.

La réalisatrice Sian Heder présente CODA pour le festival de Sundance 2021 en ligne.

Des acteurs malentendants campent les parents

"J’espère que ce film et le soutien puissant d’Apple vont permettre d’ouvrir des portes en faveur de l’inclusion et de la représentation des personnes malentendantes et paver le chemin vers plus d’histoires centrées sur des personnages de la communauté des sourds et muets", a réagi la réalisatrice Sian Heder. "Le monde attendait depuis longtemps que ces histoires soient racontées. Le moment est venu. Plus d’excuses."

Contrairement à la version originale, critiquée pour avoir choisi des acteurs non malendants pour jouer les parents, en l’occurrence Karin Viard et François Damiens, les deux acteurs de CODA, Marlee Matlin et Troy Kotsur, sont sourds dans la vie et maîtrisent parfaitement la langue des signes.

On l’aura compris, l'émouvant CODA est bien parti pour être candidat aux prochaines grandes récompenses du cinéma. Il s'appuie sur un film original qui fut un beau succès populaire : La Famille Bélier avait été vu au cinéma en France par plus de 7 millions de spectateurs, raflant au passage de nombreux prix, aux César 2015, aux Globes de Cristal et à la cérémonie des Lumières la même année.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.