Le comédien Michel Duchaussoy est mort

Agé de 73 ans, l'ancien sociétaire de la Comédie-Française était aussi connu pour ses nombreux rôles dans les films de Claude Chabrol. Retour sur une carrière entre théâtre, télévision et cinéma.

Le comédien Michel Duchaussoy sur le plateau de \"Vivement dimanche\" sur France 2, en février 2010.
Le comédien Michel Duchaussoy sur le plateau de "Vivement dimanche" sur France 2, en février 2010. (FREDERIC DUGIT / LE PARISIEN / MAXPPP)

Il était l'un des acteurs fétiches de Claude Chabrol. Michel Duchaussoy est décédé dans la nuit du lundi 12 au mardi 13 mars, a annoncé son agent. Le comédien avait 73 ans. Ancien sociétaire de la Comédie-Française, Michel Duchaussoy avait aussi tourné dans de nombreux films, sous la direction notamment de Louis Malle, Bertrand Tavernier ou encore Patrice Leconte. FTVi revient sur sa carrière.

• Acteur de la Nouvelle Vague

Michel Duchaussoy n'a que 26 ans lorsqu'il rejoint la prestigieuse troupe de la Comédie-Française, en 1964. Comédien de théâtre formé au conservatoire, il a déjà joué au cinéma pour Louis Malle, dans Vie privée, trois ans plus tôt.

En 1969, il entame une fructueuse collaboration avec Claude Chabrol, qui lui offre quelques-uns de ses rôles les plus marquants à l'écran. Michel Duchaussoy apparaît dans les œuvres les plus noires du maître de la Nouvelle vague. Pour Que la bête meure, face à Jean Yanne, il est un homme à la recherche du chauffard qui a tué son son fils et qu'il finit par trouver.

• Grand second rôle au cinéma, au théâtre et à la télévision

A partir des années 70, Michel Duchaussoy devient un second rôle incontournable du cinéma français. Il tourne sous la direction de Roger Vadim (La Jeune Fille assassinée), d'Yves Robert (Le Retour du grand blond), de Bertrand Tavernier (La Vie et rien d'autre) ou encore de Louis Malle (Milou en mai), de Claude Pinoteau (Cache-cash), de Patrice Leconte (La Veuve de Saint-Pierre), d'Alain Corneau (Fort Saganne), Costa-Gavras (Amen). 

L'acteur ne quitte pas pour autant les planches et reste sociétaire de la Comédie-Française jusqu'en 1984. Sur scène, il interprète du Shakespeare, du Molière, du Feydeau, du Ionesco... et reçoit le Molière du meilleur comédien dans un second rôle en 2003.

Michel Duchaussoy est aussi présent sur le petit écran. D'abord dans "Au Théâtre ce soir", au début de sa carrière, puis dans des séries comme Femmes de Loi et Maigret ou dans des téléfilms comme Les Misérables de Josée Dahan.

• Une voix bien connue du doublage

A la fin de sa carrière, Luc Besson lui offre de doubler l'un des personnages de la saga Arthur et les Minimoys. Mais dès 1972, Michel Duchaussoy prêtait sa voix au parrain Vito Corleone, interprété par Marlon Brando dans le film du même nom de Francis Ford Coppola.

Plus récemment, Michel Duchaussoy avait incarné le père de Jacques Mesrine, le truand campé par Vincent Cassel dans le biopic Mesrine, de Jean-François Richet.

Michel Duchaussoy avait aussi prêté ses traits au directeur d'école du Petit Nicolas de Laurent Tirard. Un réalisateur qu'il avait retrouvé pour Astérix et Obélix : Au service de sa Majesté, qui doit sortir cet automne. Il y a interprété Abraracourcix, le chef de la tribu gauloise. Son dernier rôle.