Le comédien et metteur en scène Georges Wilson est mort

Le comédien et metteur en scène Georges Wilson, disciple de Jean Vilar et père de l'acteur Lambert Wilson, est décédé mercredi à l'âge de 88 ans. Georges Wilson a dirigé pendant dix ans le Théâtre national populaire (TNP) de Paris.

(Radio France © France Info)

Elève de Pierre Renoir à l’école de la rue Blanche, Georges Wilson débute sa carrière d’acteur au sein de la compagnie Grenier-Hussenot en 1947. Embauché par Jean Vilar au Théâtre national populaire, il participe à l’aventure du Festival d’Avignon. Au sein du TNP George Wilson interprète les grands rôles de la plupart des pièces ("L'Ecole des femmes", "Mary Tudor", "Antigone", "Turcaret", "Le Cid"), campant notamment un inoubliable "Ubu".

En dix ans l’élève prend la place du maître. En 1963 il succède à Vilar à la direction du TNP qu’il quitte en 1972. Georges Wilson a également été directeur artistique du théâtre de l'Oeuvre de 1978 à 1995, reprenant "En attendant Godot" avec Rufus et Michel Bouquet. Il a également interprété de nombreux rôles au cinéma (Le "Dialogue des carmélites","Une aussi longue absence", ou le capitaine Haddock de "Tintin et la toison d'or") et à la télévision (Dolmen, série de TF1).

En 2001 Georges Wilson avait obtenu le Molière du meilleur comédien dans un second rôle pour sa prestation dans "Une chatte sur un toit
brûlant". En septembre et en octobre derniers, il avait été l'invité d'un
cycle "Hommage à l'âge" au théâtre des Bouffes du Nord à Paris.

Caroline Caldier avec agences