Cet article date de plus de cinq ans.

La Pologne refuse d'extrader Roman Polanski aux Etats-Unis

Le réalisateur franco-polonais est toujours accusé de viol sur mineure en 1977.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Roman Polanski sur le tournage de "The Ghost Writer", en 2010. (SUMMIT ENTERTAINMENT / ARCHIVES DU 7EME ART / AFP)

Nouvelle étape dans une procédure qui dure depuis près de quarante ans. Le tribunal de Cracovie a rejeté, vendredi 30 octobre, une demande américaine d'extradition du réalisateur franco-polonais Roman Polanski, accusé de viol sur une mineure en 1977.

Le parquet a toutefois la possibilité de faire appel de cette décision du tribunal de Cracovie. Si la demande formulée par les Etats-Unis était acceptée, le ministère polonais de la Justice devrait alors décider d'une éventuelle extradition du réalisateur franco-polonais Roman Polanski, âgé de 82 ans.

Roman Polanski avait reconnu en 1977 avoir eu une relation sexuelle avec une mineure de 13 ans lors d'une séance de prises de vue à Los Angeles. Il avait passé quarante-deux jours en prison avant d'être remis en liberté dans l'attente d'un jugement définitif. Redoutant une condamnation, il avait quitté les Etats-Unis l'année suivante.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.