"La Belle saison" : une histoire de femmes, une histoire d'amour

Le film "La Belle saison" est à l'affiche ce mercredi 19 août et nous replonge dans la France des années 1970 et la lutte des mouvements féministes.

FRANCE 3

Elles sont jeunes, libres, joyeuses et révoltées. En 1971, dans la France puritaine de Pompidou, elles provoquent les hommes et se battent pour le droit de disposer de leur corps. Contraception, avortement, droits des homosexuels, les rues de Paris sont devenues leur lieu d'expression où fleurissent slogans et revendications.

Des féministes auxquelles la cinéaste rend hommage à sa façon : "C'était une lutte dont on s'est souvent moqué et dont les femmes ont des fois un peu honte", confie Catherine Corsini, réalisatrice, qui a fait ce film pour "montrer leur courage".

Une passion interdite

"La Belle saison" est une histoire de femmes, mais aussi une histoire d'amour entre Delphine, jeune agricultrice homosexuelle, et Carole, la citadine. Une passion interdite à vivre au grand jour en milieu rural, à l'époque où l'homosexualité est vécue comme une maladie mentale.

"La Belle saison" parle d'amour, d'émancipation, de liberté de corps et des idées. Des thèmes toujours d'actualité, 45 ans après.

Le JT
Les autres sujets du JT