Gros tatouages, petite frayeur : pourquoi le Joker de Jared Leto fait flop

L'acteur américain succède notamment à Heath Ledger et Jack Nicholson dans le rôle de l'ennemi juré de Batman. 

La photo de Jared Leto en Joker, tweetée par le réalisateur américain David Ayer, vendredi 24 avril 2015. 
La photo de Jared Leto en Joker, tweetée par le réalisateur américain David Ayer, vendredi 24 avril 2015.  (DAVID AYER / TWITTER)

Dans le film Suicide Squad, à paraître à l'été 2016, Jared Leto va incarner l'ennemi juré de Batman : le Joker. Le réalisateur du film, David Ayer, a publié vendredi 24 avril sur Twitter une photo de l'acteur américain grimé comme le plus célèbre des bouffons dérangés. Courts cheveux verts, tatouage sur le corps, dentier en argent, bagues aux doigts et main gantée... le nouveau look du personnage a donné lieu à de nombreuses parodies.

Comme si les internautes doutaient qu'un acteur puisse égaler l'interprétation d'Heath Ledger, le Joker du film de Christopher Nolan, The Dark Knight. Mais que reprochent-t-ils vraiment à Jared Leto ? 

Plus un look de popstar rebelle que de vrai "méchant"

Est-ce le rocker américain Marilyn Manson, connu pour avoir porté le dentier en argent massif dès le début des années 2000 ? A moins qu'il ne s'agisse du nouveau look de Madonna "incapable de vieillir avec grâce", suggère un autre internaute, moqueur. Un troisième relève que ce Joker a tout simplement le look d'un musicien du groupe d'électro-rap sud-africain déjanté Die Antwoord.

Bref, beaucoup estiment que ce personnage complexe mérite mieux qu'un look composé de symboles foutraques et explicites de la rébellion. "Je peux vous assurer que cette version du Joker est vraiment mauvaise à partir du moment où il est tombé dans une caisse d'accessoire Hot Topic quand il était petit", plaisante un autre internaute, toujours sur Twitter, en référence à une chaîne de magasins américaine spécialisée dans les bracelets à clous et autres vêtements destinés aux adolescents à tendance gothique.

Une pose vue et revue

La pose de Jared Leto, visiblement en train de hurler, les mains sur les tempes, ne convainc pas non plus. Cette attitude évoque aux internautes (en vrac) le tableau Le Cri, d'Edvard Munch, Marilyn Manson (encore lui) et surtout, le personnage de Kevin McAllister, jeune héros du film Maman, j'ai raté l'avion.

Trop de tatouages tuent le tatouage

"Le Joker de Jared Leto n'est pas mal", concèdent certains "mais il devrait se débarrasser de ses tatouages, cela dit". Le mot "détruit" tatoué sur le front, des "HAHAHAH" (inspiré de son rire sadique) sur les bras et le torse, un sourire machiavélique sur le biceps... Trop, c'est trop, estiment de nombreux messages publiés notamment dans la nuit de vendredi à samedi.