Tournage, personnages : les premières indiscrétions sur le nouveau James Bond

Une partie du tournage devrait se tenir à Matera et Gravina di Puglia, dans le sud de l'Italie. 

Daniel Craig interprétera l\'agent 007 pour la cinquième fois dans Bond 25. 
Daniel Craig interprétera l'agent 007 pour la cinquième fois dans Bond 25.  (EON PRODUCTIONS / B23)

Quelques mois après l'annonce du casting du 25e James Bond (qui réunira Daniel Craig, Rami Malek et Léa Seydoux), on en sait plus sur le film réalisé par l'Américain Cary Fukunaga, annoncé pour avril 2020. Après Londres et la Norvège, les acteurs et l'équipe du film devraient se retrouver dans des contrées plus chaudes et ensoleillées. 

L'Italie du sud comme décor

Deux régions italiennes s'apprêtent à accueillir l'équipe de James Bond 25. La ville de Matera, en Basilicate, capitale européenne de la culture 2019, et Gravina di Puglia, dans les Pouilles, ont été choisies par la production pour servir de théâtre à plusieurs scènes du film, selon les sites internet des deux communes du sud de la péninsule. "Après avoir accueilli plusieurs productions nationales et internationales, nous allons affronter James Bond", s'est réjoui le maire de Gravina di Puglia, Alessio Valente. Si les détails et les dates du tournage sont encore tenus secrets, le site de Gravina indique que la commune sera concernée pendant les mois "d'août et de septembre" par plusieurs séquences du film qui n'est encore connu que sous le nom de code Bond 25.

La ville de Matera, dans la région Basilicata, est connnue pour ses Sassi, des habitations troglodytes sculptées à flanc de montagne.
La ville de Matera, dans la région Basilicata, est connnue pour ses Sassi, des habitations troglodytes sculptées à flanc de montagne. (LORENZO DE SIMONE / LORENZO DE SIMONE)

"La phase cruciale approche", a précisé Alessio Valente dans un communiqué publié après une réunion en mairie à laquelle ont participé les représentants de la production. Selon des indiscrétions parues dans la presse locale, il semblerait que ce ne soient par les célèbres Trulli, emblématiques habitations à toit conique des Pouilles, qui intéressent la production mais une gare ferroviaire située sur la commune.

L'acteur britannique Daniel Craig, qui endossera pour la cinquième (et dernière fois) le costume de 007, devrait aussi réaliser dans l'été quelques scènes d'actions dans la cité millénaire de Matera, en Basilicate. Classée au patrimoine mondial de l'Unesco, Matera est connue pour ses maisons troglodytiques en pierre creusées à flanc de ravins dont certaines ont été transformées en boutiques ou en hôtels de luxe. La ville a déjà servi de décor pour d'importantes productions cinématographiques dont L'Evangile selon Saint Matthieu (1965) de Pier Paolo Pasolini ou La Passion du Christ (2004) de Mel Gibson. L'Italie a déjà accueilli à plusieurs reprises des tournages de James Bond : sur les rives du Tibre à Rome pour le récent "Spectre" ainsi qu'à Sienne, Venise, en Sardaigne ou sur les montagnes de Cortina d'Ampezzo (Vénétie).

Une partie du tournage du film Spectre (2015) s\'est déroulé à Rome, la capitale italienne. 
Une partie du tournage du film Spectre (2015) s'est déroulé à Rome, la capitale italienne.  (RAVAGLI / NURPHOTO)

Rami Malek a posé ses conditions avant d'accepter le rôle

L'Américain d'origine égyptienne Rami Malek n'aurait pas joué le méchant si le personnage, un terroriste, "reflétait une idéologie ou une religion". Il s'est assuré que ce ne serait pas le cas avant d'accepter le rôle, craignant que ses origines égyptiennes ne puissent être détournées à des fins caricaturales, a-t-il expliqué au tabloïd britannique Daily Mirror. Il a ainsi posé ses conditions au réalisateur Cary Fukunaga, confiant lui avoir dit: "On ne peut pas identifier (le personnage) avec tout acte de terrorisme reflétant une idéologie ou une religion (...). Si c'est la raison pour laquelle je suis votre choix, alors vous ne pouvez pas compter sur moi"."Mais ce n'était clairement pas (l)a vision" de Cary Fukunaga. Le méchant "est un terroriste d'un tout autre genre", a ajouté Rami Malek.

Rami Malek parle de sa participation au nouveau James Bond

L'acteur de 38 ans est issu d'une famille de coptes égyptiens immigrés dans la banlieue de Los Angeles, aux Etats-Unis. Attaché à ses racines, il a estimé en 2018 dans un entretien avec le magazine GQ qu'"il n'y avait pas de première génération ni de seconde génération" d'immigrés : "je suis Egyptien"."J'ai grandi en écoutant de la musique égyptienne. J'aimais Oum Kalthoum. J'aimais Omar Sharif", a-t-il précisé. "Je suis tellement épris et intimement lié à la culture égyptienne. C'est la combinaison de qui je suis", a-t-il ajouté. Cette année, Rami Malek a collectionné les prix pour son interprétation de Freddie Mercury, chanteur emblématique de Queen, et a notamment remporté l'Oscar du meilleur acteur.

Pour James Bond, Rami Malek "ressent un poids considérable sur ses épaules". "Bond est quelque chose avec lequel nous grandissons tous", a-t-il souligné au Daily Mirror. Le tournage, en cours, a suscité des inquiétudes à la suite de la blessure fin mai de Daniel Craig, l'interprète du célèbre espion de sa Majesté puis d'un incident début juin, qui n'a pas fait de blessé. Mais dans un autre entretien au média spécialisé Digital Spy publié le 19 juin, Rami Malek a tenu à rassurer le public sur le calendrier du tournage. Si l'acteur n'avait pas "encore tourné avec Daniel" Craig mi-juin, il avait déjà tourné "une semaine en Norvège".