Cet article date de plus d'un an.

Isabelle Huppert et Alejandro Gonzalez Iñarritu parmi les invités du 25e Festival de Sarajevo

Le festival du film de la capitale bosnienne, né il y a 25 ans pendant la guerre de Yougoslavie comme un "acte de résistance", se déroule jusqu'au 23 août. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Isabelle Huppert et Alejandro Gonzalez Iñarritu lors du Festival de Cannes en mai 2019. (LOIC VENANCE/AFP / ALBERTO PIZZOLI/AFP)

L'actrice française Isabelle Huppert et le réalisateur mexicain Alejandro Gonzalez Iñarritu seront parmi les invités de marque de la 25e édition du Festival du film de Sarajevo qui s'ouvre ce vendredi 16 août au soir par une cérémonie au coeur de la capitale bosnienne.

"Acte de résistance"

Ce festival, qui attire chaque année des vedettes mondiales du cinéma, dont Robert De Niro, Angelina Jolie, Brad Pitt, ou Wim Wenders ces dernières années, avait été lancé comme un "acte de résistance" pendant le siège de Sarajevo (1992-95).

Au fil des années, la manifestation est devenue l'un des plus importants rassemblements du monde du cinéma en Europe du sud-est. Ses organisateurs se donnent pour mission de promouvoir la production cinématographique dans cette partie du continent.

Isabelle Huppert, primée plusieurs fois à Cannes, aux César et récompensée d'un Golden Globe, Alejandro Gonzalez Iñarritu, cinq fois oscarisé, ainsi que le Polonais Pawel Pawlikowski, dont le film Cold War a remporté le prix de la mise en scène au Festival de Cannes en 2018, recevront le "Coeur d'honneur de Sarajevo", un prix spécial du festival pour leur "contribution exceptionnelle" au septième art.

Neuf longs métrages en compétition

Un autre acteur et réalisateur mexicain, Gael Garcia Bernal, sera l'une des autres vedettes du festival de Sarajevo, où il était déjà présent il y a cinq ans. Il présentera au public son film Chicuarotes, projeté hors compétition au dernier Festival de Cannes.

Neuf longs métrages, des productions des pays de l'Europe du Sud-Est, concourent pour le titre de meilleur film. Une quarantaine d'autres oeuvres ont été sélectionnées dans trois autres catégories de compétition. Le jury de la principale compétition sera présidé par le cinéaste suédois Ruben Östlund, lauréat de la Palme d'Or à Cannes en 2017 avec The Square

De rares films bosniens

"Nous avons un programme dynamique et varié, mais ce qui est peut-être commun à tous ces films est qu'ils ont pour thème la vie contemporaine de personnages particulièrement forts", a déclaré la scénariste Elma Tataragic, en charge de la sélection des films, citée par l'agence Fena.

Le festival débutera par la projection de Fils, de la réalisatrice bosnienne Ines Tanovic, un des rares films originaires du pays hôte présentés en compétition en 25 éditions du festival. Cette année, 270 films de 56 pays seront projetés pendant les huit jours du festival. Une rétrospective de l'oeuvre du cinéaste polonais Pawel Pawlikowski, Oscar du meilleur film en langue étrangère en 2015 avec Ida, est notamment proposée.   

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.