Idris Elba est "trop street" pour jouer James Bond, selon l'auteur du prochain 007

L'acteur britannique est plébiscité par de nombreux fans de la franchise. Mais l'écrivain Anthony Horowitz, l'auteur de "Trigger Mortis", le prochain opus de la saga littéraire, n'est pas de leur avis.

Le comédien Idris Elba lors d\'une réunion de l\'ONU sur Ebola, à New York, le 25 septembre 2014.
Le comédien Idris Elba lors d'une réunion de l'ONU sur Ebola, à New York, le 25 septembre 2014. (SHANNON STAPLETON / REUTERS)

Son nom revient régulièrement pour déterminer les potentiels successeurs de Daniel Craig dans la peau de James Bond, mais Idris Elba ne fait pas l'unanimité. Anthony Horowitz, l'auteur de Trigger Mortis, le prochain opus de la saga littéraire James Bond, estime que l'acteur britannique est "trop street" pour incarner l'agent 007. Ses propos, tenus au Daily Mail (en anglais), lui ont valu une vague de critiques sur les réseaux sociaux.

"Trop rugueux" et pas assez "suave"

"Pour moi, Idris Elba est un peu trop rugueux [rough] pour le rôle. Ce n'est pas un problème de couleur de peau, glisse-t-il. Je pense qu'il est probablement un peu trop 'street' pour Bond. Est-ce que c'est parce qu'il faut être suave ? Oui." Pour Anthony Horowitz, d'autres acteurs noirs pourraient enfiler le costume avec plus de légitimité. "Idris Elba est un acteur sensationnel", reconnaît-il, mais Adrian Lester, star de la série Hustle, "serait meilleur", selon lui.

Idris Elba, qui s'est fait connaître avec les séries The Wire puis Luther, et a explosé au cinéma avec Pacific Rim de Guillermo del Toro, peut compter sur de multiples soutiens en ligne. Des centaines d'internautes sont venus à son secours, rappelant que l'acteur portait le complet comme peu d'hommes. Invité d'honneur d'un épisode de la série The Office, Idris Elba avait marqué les esprits dans le rôle de Charles Miner, nouveau patron de Michael Scott, provoquant une petite crise d'hystérie parmi la gent féminine. 

Anthony Horowitz s'excuse sur Twitter

Quelques heures après cette avalanche de commentaires négatifs, Anthony Horowitz s'est excusé sur Twitter. "Je suis vraiment désolé que mes remarques aient pu offenser certaines personnes, écrit-il. Dans mon interview, j'ai exprimé le fait qu'Adrian Lester ferait un meilleur James Bond qu'Idris Elba, mais je suis un écrivain et non un directeur de casting, donc qu'est-ce que j'en sais ?" L'auteur revient sur le terme "street", qu'il attribue au personnage "sans concession" de Luther. "Ce mot était mal choisi. Je suis mortifié d'avoir pu blesser des gens."