Cet article date de plus de sept ans.

Hommage aux Tontons Flingueurs à Beaune

Article rédigé par
franceinfo Culture - franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Hommage aux Tontons Flingueurs à Beaune
 (Culturebox)

Le festival du film policier 2009 de Beaune a refermé ses portes. Pour cette première édition loin de Cognac en Charente, les organisateurs ont choisi de rendre hommage à un film, et à ses auteurs : Michel Audiard pour les paroles, et Georges Lautner, pour la réalisation. Il s'agit bien sûr des Tontons Flingueurs, film culte à jamais.

On ne se lassera jamais non plus des dialogues de Michel Audiard, et nous ne résistons pas à l'envie d'en publier ici quelques extraits. "Un pigeon, c'est plus con qu'un dauphin, d'accord... Mais ça vole" (Faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages, 1968). "Dans la vie on partage toujours les emmerdes, jamais le pognon" (100 000 dollars au soleil, 1963). "Faut pas parler aux cons, ça les instruit". Ou "Quand on mettra les cons sur orbite, t'as pas fini de tourner" (Le Pacha). On pourrait continuer longtemps ainsi, le mieux étant de savourer les dialogues dans le contexte, en regardant les nombreux films dialogués par le maître. Une petite dernière pour la route : "Heureux soient les fêlés, ils laissent passer la lumière".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.