Cet article date de plus de neuf ans.

Gérard Depardieu : et maintenant, une affaire à Trouville !

Cette fois, ce n'est pas une datcha, ni une cabane en rondin, ni même une maison belge en briques rouges... C'est une villa de bord de mer, en construction à Trouville-sur-Mer (Calvados), qui ramène Gérard Depardieu dans la rubrique "polémiques". Les écologistes dénoncent le non-respect du plan d'occupation des sols.
Article rédigé par
franceinfo Culture - franceinfo
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le chantier de la villa de Gérard Depardieu sur la colline de Trouville-sur-Mer
 (PHOTOPQR/OUEST FRANCE/ VIRGINIE ENEE)
Reportage : T. Cleon / C. Bezard / P.M. Rault / J. Ledoyen

On commençait presque à s'inquiéter ! Pas de nouvelles de Gérard Depardieu depuis quelques jours... C'est finalement en Normandie que les affaires reprennent, avec une nouvelle polémique : la construction d'une villa pour l'acteur sur la colline de Trouville-sur-Mer. Un secteur fragile et protégé, où les projets immobiliers sont supposés être sévèrement encadrés. On ne peut ainsi bâtir qu'à partir de l'existant, de l'ancien. Impossible d'investir une surface nouvelle. Or, "l'ancien", dans le cas présent, est simplement constitué d'un vieux muret.... et non d'une maison. Ce qui n'a pas empêché la mairie d'accorder un permis de construire à l'acteur.

Les travaux de la maison (250 m2 habitables sur un terrain de 6 hectares) ont débuté, au grand dam des écologistes locaux qui dénoncent surtout le laxisme de la la mairie plutôt que le comportement de l'acteur franco-russe. "Quelque part, explique un militant, on lui est reconnaissant d'attirer l'attention sur les problèmes de la colline de Trouville, attaquée par les promoteurs...". 

Christian Cardon, maire UMP de Trouville s'est expliqué sur le site de Terra Eco : "M. Depardieu nous avait d’abord demandé un permis de construire pour une nouvelle maison, relativement éloignée de la route. Nous lui avons indiqué que ce n’était pas autorisé et qu’une construction n’est possible que si elle englobe un bâtiment existant. Il s’est alors adressé directement au préfet, qui lui a confirmé cette information. M. Depardieu a ensuite déposé un projet conforme, que nous avons accepté ». Et M. Cardon de préciser que "c'est la première fois que l’on suit les instructions du préfet dans ce genre de dossier". 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.