Le Studio Ghibli de Miyazaki nous fait visiter son musée et offre des fonds ravissants pour les visioconférences

Au moment où une bonne partie de l'humanité est confinée, le célèbre studio d'animation japonais Studio Ghibli fait tout pour garder le contact avec ses admirateurs.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Une image du film "Mon Voisin Totoro" (1988) du maître de l'animation Hayao Miyazaki. (STUDIO GHIBLI)

En temps de coronavirus, le musée Ghibli de Tokyo, qui permet de découvrir l'univers merveilleux du maître de l'animation Hayao Miyazaki, est déserté. Qu'à cela ne tienne, l'établissement a décidé d'aller au devant des visiteurs en créant sa propre chaîne Youtube. Il y dévoile chaque semaine une nouvelle vidéo en forme de visite virtuelle.

Dans la première, diffusée la semaine passée, on découvrait le hall d'entrée et la fresque lumineuse dédiée à Kiki la petite sorcière et à Mon voisin Totoro.

Dans la seconde (ci-dessous), publiée mercredi 22 avril, on visite la pièce "Où le film est né". Il s'agit d'un bureau encombré de livres, de bibelots et de dessins, autant de sources d'inspiration pour "un garçon rêvant à son propre film". Miyazaki dans sa jeunesse ?

Une vingtaine de chefs d'oeuvre à voir sur Netflix

Les admirateurs du réalisateur Hayao Miyazaki le savent déjà : 21 chefs d'oeuvre du Studio Ghibli, dont Mon voisin Totoro, Le voyage de Chihiro, Princesse Mononoké et Kiki la petite sorcière, sont disponibles depuis début avril sur la plateforme de streaming Netflix.

En signant cet accord avec le géant américain, bien avant la crise sanitaire, le Studio Ghibli manifestait sa volonté de permettre à de nouveaux spectateurs du monde entier de découvrir son univers écolo et anti-militariste, qui n'est pas réservé qu'aux enfants. Et cela tombe à pic avec le confinement.

Des arrière-plans pour vos visioconférences

Studio Ghibli a pensé par ailleurs à égayer le quotidien des millions (de milliards ?) de télétravailleurs en temps de confinement mondial. Alors que les conférences web, ces réunions de travail (ou d'apéros) à distance sur Skype, Zoom, Jitsi ou BigBlueButton sont devenues la norme, on n'a pas forcément envie de dévoiler l'intimité de son domicile. Or, tout le monde ne le sait pas, mais les services de visioconférence offrent la possibilité de mettre un fond en arrière-plan.

Ghibli propose donc de télécharger gracieusement sur son site une douzaine de fonds issus de ses films.

Un fond pour visio-conférence proposé gracieusement sur le site de Studio Ghibli en avril 2020. (STUDIO GHIBLI)

On pourra opter pour la perspective verdoyante de Mon voisin Totoro (ci-dessus), le ravissant cerisier en fleurs de la Princesse Kiguya, l'atelier de couture du Château ambulant, la chambre bucolique d'Arrietty ou la multitude de bébés Ponyo. Il suffit ensuite d'ajouter l'image choisie à votre appli de visioconférence (sur Zoom par exemple, cliquez en bas à gauche sur Choisir un fond visuel).

"Vous pouvez modifier la taille de l'image et ajuster le recadrage pour l'adapter à l'application de la conférence web", précise le site japonais. Et bien entendu, ces fonds ne peuvent "être utilisés à des fins commerciales ou pour la publicité d'entreprises ou de produits". Rien n'empêche cependant de s'en faire de jolis fonds d'écran...

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.