"Détective Conan : la fiancée de Shibuya", le manga policier de retour au cinéma pour une nouvelle enquête

L'enquêteur de génie et véritable phénomène au Japon continue son opération séduction en France. Le détective devra démasquer un poseur de bombes meurtrier, au cœur du quartier tokyoïte de Shibuya. Le 25e film de la saga sort le 18 mai.

Article rédigé par
Margaux BONFILS - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 4 min.
Le détective hors pair s'empare du grand écran dans une course contre la montre au centre du quartier de Shibuya.  (EUROZOOM)

Il y a 28 ans, Détective Conan naissait sous la plume du mangaka Gōshō Aoyama. L’histoire de ce jeune enquêteur hors-pair transformé en enfant après avoir été contaminé par un poison, a conquis des millions de personnes à travers le monde. Si la saga connaît un grand succès au Japon, elle a aussi trouvé son public dans l'Hexagone en partie grâce à l’anime diffusé sur France 3 et Cartoon Network dans les années 2000. La saga compte aujourd'hui plus d'une vingtaine de films, mais c'est seulement la deuxième fois en France que les aventures de Conan sont portées sur grand écran. Cette fois-ci, le détective devra démasquer un poseur de bombes au centre du très populaire quartier Shibuya à Tokyo, en pleine effervescence pour les fêtes d'Halloween.

Détective Conan : la fiancée de Shibuya s’ouvre sur le mariage de l’enquêtrice Sato avec son collègue Takagi. Toute la police assiste à l’événement dont le célèbre détective et ses amis. Quand soudainement, des “agresseurs” interrompent la cérémonie et blessent légèrement Takagi avant d'être maîtrisés. Cette scène remémore à la mariée la mort du détective Matsuda dont elle était amoureuse, tué il y a trois ans lors d’un attentat à la bombe. Au même moment, l'auteur de ce crime s’évade de prison. Le détective Furuya et ancien ami de Matsuda part à sa recherche mais tombe dans un piège : on lui verrouille un collier explosif à retardement autour du cou. Un acte revendiqué par Plamya, un poseur de bombes russe que Furuya et Matsuda avaient tenté d’arrêter quelques années auparavant.

Si le scénario peut sembler alambiqué lors des premières minutes du film, en particulier pour les spectateurs étrangers à l’univers du détective, il ne faut pas s'en effrayer. Le long-métrage prend le temps de revenir sur les origines de Conan, lors d’une séquence dynamique mélangeant 3D et 2D. Le héros de la saga brise le quatrième mur et explique les relations entre les différents personnages. Le long-métrage peut ainsi être vu par tous les publics, initiés comme débutants. Un progrès par rapport au précédent film The Scarlet Bullet sorti en 2021, dont la compréhension a été jugé réservé à des fans.

Le grain de sel "Conan"

Fidèle à l’univers de la saga, le long-métrage reprend l’ambiance musicale jazz caractéristique des aventures du détective. Le film oscille entre humour, amour et enquête, sans décevoir les attentes des fans grâce à une intrigue complexe. Le suspense est maintenu tout au long des 110 minutes, avec plusieurs rebondissements inattendus. Le spectateur se prend au jeu d’essayer de deviner qui est en réalité le mystérieux poseur de bombes Plamya et quel lien lie toutes ces histoires parallèles. Comme toujours, le brillant détective finit par trouver la clé de ces mystères dans un dénouement final chargé d’action. Sans oublier de clamer au passage l’une de ses phrases favorites que reconnaîtront sans peine les habitués de l'univers.

La fiancé de Shibuya permet aussi de mettre en lumière des personnages habituellement relégués au second plan comme Sato, Takagi, Furuya et ses amis. Ainsi, il ne faut pas s'attendre à voir les prises de karaté de Ran, amie d’enfance de Conan dont il est amoureux, elle reste très discrète dans cette aventure. Les gadgets sont eux aussi un peu moins présents dans ce volet, concentrés principalement dans la seconde moitié de l'intrigue. Mais le film fourmille de références au manga culte, de quoi faire sourire les spectateurs aguerris.

L'enquêtrice Sato et sa relation amoureuse avec son collègue Takagi, un thème davantage mis en lumière dans ce long-métrage (EUROZOOM)

Quelques facilitées

Dommage que le film soit quelque peu alourdi par des scènes sentimentales entre Takagi et Sato qui manquent de profondeur. Sans trop dévoiler l’intrigue, les motivations de certains personnages intégrés pour la première fois dans ce long-métrage sont survolés. On regrette par exemple de ne pas connaître davantage le passé de Plamya, ni la raison qui la poussé vers le crime international. Mais l’ensemble reste cohérent grâce aux différents passages consacrés à la jeunesse de Furuya avec ses camarades de l’académie de police dont faisait partie Matsuda.

Rei Furuya alias Toru Amuro ou Bourbon (au centre à droite), entouré de ses amis de l'école de police dont Jinpei Matsuda, au centre à gauche. (EUROZOOM)

Futurs projets

Au final, La fiancée de Shibuya fait honneur à l’essence de la saga mais sans la réinventer. L’ensemble reste divertissant mais déconseillé aux plus jeunes compte-tenu des scènes d’explosions. Détective Conan n’a pas fini de faire parler de lui, le 100e tome de la saga est attendu pour juin en France. Conan reviendra prochainement sur le petit écran avec la série spin-off Détective Conan : Zero’s Tea Time, centré sur le mystérieux Furuya, attendue sur Netflix. 

Pour les salles obscures, il faudra patienter jusqu'en avril 2023, date de sortie annoncée du prochain anime. Son thème très prometteur est à découvrir en restant jusqu'au terme du générique de fin de La fiancé de Shibuya.

Détective Conan : la fiancée de Shibuya, le 18 mai au cinéma

"Détective Conan, La fiancée de Shibuya", 25ème film de la saga, au cinéma le 18 mai. (EUROZOOM)

La fiche : 

Genre : animation, policier
Réalisateur : 
Susumu Mitsunaka
Pays : Japon
Durée : 1h50
Sortie en France : 
18 mai
Distributeur : 
Eurozoom

Synopsis : Tokyo. Le quartier de Shibuya bat son plein pour Halloween. La détective Sato est en robe de mariée devant un parterre d’invités, dont Conan bien sûr ! Soudain, un agresseur fait irruption dans la salle et le détective Takagi est blessé en tentant de protéger Sato. Il survit à son agression mais cette attaque ravive chez Sato le souvenir du détective Matsuda, dont elle était amoureuse, tué au cours d'attentats à la bombe il y a trois ans. Au même moment, l'auteur de ces attentats s'évade de prison. Coïncidence ? Pour venger son camarade de classe, le détective Furuya part à la recherche du fugitif qui lui tend un piège. Conan retrouve Furuya avec une bombe autour du cou dans un abri souterrain. Il lui raconte que 3 ans plus tôt, ses camarades de l'académie de police ont rencontré à Shibuya "Plamya", un poseur de bombe...

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Films d'animation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.