Culture : le cinéma d'animation, un savoir-faire à la française

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Le marché international du film d'animation se donne rendez-vous à Annecy jusqu'au 15 juin. L'occasion de revenir sur le succès d'un savoir-faire français.
Culture : le cinéma d'animation, un savoir-faire à la française Le marché international du film d'animation se donne rendez-vous à Annecy jusqu'au 15 juin. L'occasion de revenir sur le succès d'un savoir-faire français. (France 2)
Article rédigé par France 2 - A. Jacquet, L. Boulet, M. Collet, Z. Berkous, T. Manisier, A. Da Silva
France Télévisions
France 2
Le marché international du film d'animation se donne rendez-vous à Annecy jusqu'au 15 juin. L'occasion de revenir sur le succès d'un savoir-faire français.

Pendant longtemps cinéma d'animation a rimé avec enfance, désormais il nous entraîne dans les tournants de l'adolescence avec Vice-versa 2. Il aborde également l'univers envoûtant des légendes urbaines japonaises dans The tunnel of summer et jusqu'au sujet les plus graves avec la Shoah dans La plus précieuse des marchandises. De nouveaux univers qui séduisent un autre public, plus adulte.  

L'animation à la française

Aujourd'hui, la France peut se vanter d'être la troisième nation du cinéma d'animation, juste derrière les États-Unis et le Japon, notamment grâce à ses studios très réputés. À Paris, des petites mains expertes travaillent sur les dessins préparatoires d'une nouvelle création. Le film d'animation sur lequel elles s'affairent demande sept ans de travail et 7 millions d'euros de budget. Des studios et des écoles prestigieuses, la France en compte trois dans le classement des 10 meilleurs au monde. Dans ces classes, de nombreux étudiants viennent aussi de l'étranger, grâce à la renommée de ces écoles. Les professeurs y cultivent notamment une certaine idée de l'animation à la française.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.