Festival du film policier de Beaune : découvrez le palmarès de la 11e édition

Le long-métrage "Face à la nuit" (Cities of last things) du réalisateur malaisien Wi-ding Ho, a remporté samedi le Grand Prix de la 11e édition du festival international du film policier de Beaune (Côte d'Or). Rendez-vous des cinéphiles gourmands de polars, le festival se termine dimanche en présence de deux invités d'honneur, les réalisateurs allemand et danois Fatih Akin et Nicolas Winding Refn.

Les jeunes napolitains fascinés par la mafia dans \"Piranhas\" de Giovannesi, Prix du Jury au festival international du film policier de Beaune.
Les jeunes napolitains fascinés par la mafia dans "Piranhas" de Giovannesi, Prix du Jury au festival international du film policier de Beaune. (2019 PROKINO)

Le Grand Prix à "Face à la Nuit"

Présidé par le réalisateur Benoît Jacquot, le jury a consacré le second long-métrage du cinéaste malaisien Wi-ding Ho, 47 ans. "Face à la nuit" raconte les péripéties d'un homme dont la vie ordinaire va basculer après trois nuits à traverser un monde interlope. Il est sur le point de commettre l'irréparable mais son passé va le rattraper.

Un double Prix du Jury

Le Prix du Jury a été remis au film philippin "Alpha - The right to kill", une plongée dans la lutte antidrogue à Manille où un policier et un indic tentent de faire tomber un influent trafiquant de drogue, mais aussi à "Piranhas" du réalisateur italien Claudio Giovannesi. Ce film, tiré du dernier roman de Roberto Saviano et prix du meilleur scénario à Berlin, raconte la fascination d'un groupe d'adolescents d'aujourd'hui pour les parrains de la Camorra napolitaine, dont ils finiront par occuper la place laissée vacante.
 

Prix Spécial Police à "Les Oiseaux de Passage"

Le Prix Spécial Police, dont le jury est composé de professionnels des forces de l'ordre français et étrangers, a consacré le film colombien "Les Oiseaux de Passage" de Cristina Gallego et Ciro Guerra.

Les Prix Sang Neuf et de la Critique

Le prix Sang Neuf, dédié à de jeunes réalisateurs, a été remis à l'Américain S. Craig Zahler pour "Dragged Across Concrete".Le Prix de la Critique est revenu quant à lui au film "El Reino" (The Realm) du réalisateur espagnol Rodrigo Sorogoyen, déjà primé à Beaune en 2017 par le Prix Sang Neuf pour un autre long-métrage "Que Dios nos perdone" (Que Dieu nous pardonne).