Vidéo Tahar Rahim : “Il faut accepter l’idée de se dire qu’on saute sans filet”

Publié
BRUT
Article rédigé par

Lâcher prise, destinée, inspiration… Pour Brut, Tahar Rahim, venu présenter le film “Don Juan” du réalisateur français Serge Bozon, revient sur son travail d’acteur face au journaliste Augustin Trapenard.

“Il faut de l’ambition, à condition qu’elle soit bien utilisée et qu’elle ne fasse de mal à personne”

Il interprète Don Juan dans le nouveau film de Serge Bozon aux côtés de Virginie Efira et Alain Chamfort. Pour Brut, l’acteur franco-algérien revient sur son travail en tant qu’acteur.

“Il faut accepter l’idée de se dire qu’on saute sans filet. Il faut une abnégation très, très forte et l’envie d’en découdre. Il ne faut pas imaginer une seconde qu’on peut faillir” explique Tahar Rahim.

“Le cinéma continue de me faire du bien et de me surprendre”

Pour lui, la notion du destin est particulière : “Je pense qu’il y a des relais qui préexistent, des chances qui nous sont envoyées. En fait il faut être prêt pour les saisir, pour pouvoir aller relier les points”.

Révélé en 2009 dans “Un prophète” de Jacques Audiard, Tahar Rahim revient sur cette expérience : “Ce rôle m’a appris à démarrer, à me faire confiance. Ça m'a permis de comprendre que parfois un film peut être touché par la grâce et que l’association d’une équipe fait la force d’un film.

Le film “Don Juan” sortira en salles le 23 mai 2022.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.