Festival de Cannes : Sandrine Kiberlain séduit Vincent Macaigne dans "Chronique d’une liaison passagère"

Publié Mis à jour
Festival de Cannes : Sandrine Kiberlain séduit Vincent Macaigne dans la "Chronique d’une liaison passagère"
France 3
Article rédigé par
C. Matausch - France 3
France Télévisions

À l’occasion de la sortie du film d’Emmanuel Mouret "Chronique d’une liaison passagère", Sandrine Kiberlain et Vincent Macaigne ont accordé une interview au journal du 19/20 du samedi 21 mai, délocalisé partiellement pour le Festival de Cannes 2022. 

Elle est arrivée à Cannes (Alpes-Maritimes) avec sa simplicité, car c’est sa marque de fabrique. Sandrine Kiberlain a joué dans près de 60 films. Cette année, elle vient défendre trois films bien différents. Dans le premier, elle campe le rôle d’une enquêtrice sur les attentats dans Novembre, un film réalisé par Cédric Jimenez, et celui d’une dessinatrice de BD loufoque dans Le Parfum vert, une comédie burlesque réalisée par Nicolas Pariser.

Un film élégant et léger

Enfin, l'actrice sera une séductrice de haut vol dans Chronique d’une liaison passagère. Pour lui donner la réplique dans ce film réalisé par Emmanuel Mouret, elle peut compter sur Vincent Macaigne. "C’est à force d’essayer d’être élégant et d’essayer d’être léger que le film est universel", reconnaît l’acteur, qui admet également que sa partenaire à l’écran "amène quelque chose de charmant et de profond (au film) car c’est une très grande actrice". Le film sortira en salles à l’automne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.