Cinéma : les exploitants cherchent des solutions pour reconquérir le public

Publié
Cinéma : pour reconquérir le public, les exploitants cherchent des solutions
France 3
Article rédigé par
E. Cornet, M. Leroux, J. Boulesteix, F. Blévis, P. Grandouiller, J. Pires - France 3
France Télévisions

Le cinéma a beaucoup souffert de la crise sanitaire, les salles ayant dû fermer leurs portes au public pendant plus de huit mois. Cela a profité aux plates-formes, comme Netflix. Cette crise n'est-elle que passagère ?

Des files d'attente devant les cinémas, des salles bondées, des images qui aujourd'hui semblent presque appartenir à un autre temps. Car depuis, le Covid est passé par là, et une partie du public a pris d'autres habitudes. "Avec les plates-formes qui sont à notre disposition pour regarder des films, on n'a plus trop besoin d'aller au cinéma", dit une passante. Résultat : sur les quatre premiers mois de l'année, entre 2019 et 2022, la fréquentation en France a chuté de 34 %.

Immersion totale

Pour reconquérir le public, les exploitants cherchent des solutions. Dans un complexe de Nanterre (Hauts-de-Seine), on mise sur du grand luxe : fauteuil en cuir inclinable numéroté, projecteur laser 4K, ultra haute définition qui permet d'être en immersion totale. Des panneaux latéraux prolongent aussi le champ de vision. Le confort est optimum pour le spectateur, pour deux euros de plus que lors d'une séance classique. C'est hors de portée pour les cinémas de quartier, qui doivent trouver d'autres solutions, comme à Strasbourg (Bas-Rhin), où de jeunes ambassadeurs sont chargés d'attirer les spectateurs sur les réseaux sociaux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.