"Capharnaüm" : le film qui a changé la vie d'un enfant syrien

Que voir en salle dès mercredi 17 octobre ? Le choix du 13 Heures se porte sur "Capharnaüm", de la réalisatrice libanaise Nadine Labaki. Un film récompensé du prix du Jury à Cannes (France).

France 2

C'est un enfant livré à lui-même dans les rues. À 12 ans, Zain fait partie de ces millions de réfugiés syriens qui survivent au Liban. Le film Capharnaüm de Nadine Labaki, qui sort en salle mercredi 17 octobre, raconte son enfance difficile et sa rencontre avec une jeune mère sans papiers. La force de ce film, c'est que les acteurs sont eux même des réfugiés que la réalisatrice a repérés dans la vie. "L'équipe de tournage m'a donné beaucoup d'amour, ils m'ont traité comme un être humain", s'exclame Zain.

Primé trois fois au Festival de Cannes

Dans le film, le personnage de Zain a perdu son innocence. Les héros sont attachants, l'histoire est émouvante. La réalisatrice libanaise Nadine Labaki a côtoyé cette misère, devenue banale là-bas. Au Festival de Cannes 2018, Capharnaüm a été primé trois fois. Depuis, Zain et sa famille ont trouvé refuge en Norvège. "Là-bas, je vais aller à l'école, vivre mieux", raconte le petit garçon. Un nouveau départ. Le cinéma peut parfois changer une vie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Zain
Zain (France 2)