Cannes 2019 : Isabelle Huppert dans "Frankie", film mineur de la compétition

Habitué du Festival du Cinéma Américain de Deauville et de Sundance, Ira Sachs est pour la première fois à Cannes où il présentait lundi 20 mai en compétition "Frankie" avec Isabelle Huppert.

Isabelle Huppert dans Frankie, fdu réalisateur américain Ira Sachs
Isabelle Huppert dans Frankie, fdu réalisateur américain Ira Sachs (SBS Distribution)

Ira Sachs a conquis le public et la critique avec Love is Strange (2014) et Brooklyn Village (Grand Prix au Festival du cinéma américain de Deauville en 2016). Figure majeure du cinéma indépendant américain, il concourt pour la Palme d’or avec Frankie, film aux réminiscences tchekhoviennes, où Isabelle Huppert interprète une célèbre comédienne atteinte d’un cancer.

Affinités particulières

Star de cinéma, Frankie (Isabelle Huppert) rassemble avec son mari (Brendan Gleeson) leurs enfants (Jérémie Reinier et Sennia Nania) et leurs amis (Marisa Tomei, Pascal Greggory, Greg Kinnear…) dans une maison au Portugal. Frankie tient plus que tout à cette réunion, car elle sera la dernière, se sachant condamnée par un cancer généralisé. Réunis pour une dernière fois, ils vont pourtant vivre chacun de leur côté ce séjour, selon leurs affinités particulières.

On ne peut s’empêcher de penser à Tchekhov dès qu’une réunion de famille et/ou d’amis, teintée de nostalgie au cœur d’une maison, est le sujet d’un film. Nombre de réalisateurs renvoient au dramaturge russe, comme Woody Allen (Trois sœurs), Nikita Mikhalkov (Soleil trompeur) ou Nuri Bilge Ceylan (Winter Sleep). Ira Sachs les rejoint, en apportant une touche toute américaine, y invitant le cinéma, tout ce petit monde relevant en partie de la profession.

Pour les acteurs

Sous le soleil radieux du Portugal et dans des paysages exceptionnels, le groupe n’est que rarement rassemblé. Frankie passe de l’un à l’autre, s’attardant avec son fils, un directeur de la photographie tente de séduire une coiffeuse professionnelle d’Hollywood, et un couple se déchire... La comédienne en sursis se retrouve une bonne partie du temps seule. Comme si la mort qui rôde autour d’elle l’isolait des autres. Il faudra attendre les derniers plans du film pour les voir tous réunis autour d’elle, lors d’un pèlerinage au sommet d’une falaise auquel elle les a conviés.

Brendan Gleeson, Jérémie Renier et Marisa Tomei dans Frankie de Ira Sachs
Brendan Gleeson, Jérémie Renier et Marisa Tomei dans Frankie de Ira Sachs (SBS Distribution)

Ce parcours tchékhovien, habité par d’excellents acteurs, n’est pas satisfaisant pour autant. Ira Sachs, si sensible dans ses films précédents, en empathie avec ses personnages touchants, reste ici très en retrait. L’émotion n’est pas conviée, laissant le spectateur au bord du chemin. A croire que si Isabelle Huppert, ainsi que ses partenaires, n’étaient pas de la partie, le film ne serait pas à Cannes.

Isabelle Huppert sur l\'affiche de Frankie d\'Ira Sachs
Isabelle Huppert sur l'affiche de Frankie d'Ira Sachs (SBS Distribution)

La fiche

Genre : Drame
Réalisateur : Ira Sachs
Acteurs : Isabelle Huppert, Marisa Tomei, Brendan Gleeson, Jérémie Reinier, Pascal Greggory, Greg Kinnear, 

Pays : Espagne
Durée : 1h38
Sortie : 28 août 2019
Distributeur : SBS Distribution
Synopsis
 : Frankie, célèbre actrice française, se sait gravement malade. Elle décide de passer ses dernières vacances entourée de ses proches, à Sintra au Portugal.