Cannes 2019 : premier jour, la Croisette frétille

La Croisette se pare de ses habits de fête pour son 72e Festival et attend les stars avec impatience. La cérémonie d’ouverture, à 19h30, sera diffusée en direct aussi bien sur Canal+ que dans 550 salles françaises

Le Palais des festivals, Cannes, le 14 mai 2019
Le Palais des festivals, Cannes, le 14 mai 2019 (Lorenzo Ciavarini Azzi - Franceinfo Culture)

A quelques heures de l'ouverture officielle du festival, Cannes frétille. Paré de trois immenses affiches orange et jaune qui couvrent ses façades, le Palais des festivals domine l'entrée du centre-ville comme une invite à fêter le 7e art. L'armée des escabeaux, cadenassés au sol depuis un moment déjà, a pris possession des lieux, juste en face de la montée des marches, ne laissant au passage qu'une bande réduite, goulot d'étranglement où s'entassent, dirigés par les forces de l'ordre, les badauds, cinéphiles, photographes et autres curieux.

Habits de fête

Un peu plus loin, la Croisette s'est parée de ses habits de fête en quelques heures à peine dans la journée d'hier. Palaces et grandes enseignes ont établi leurs QG sur la précieuse promenade : les plages des hôtels, la Plage officielle du festival, celle de la Quinzaine des Réalisateurs avec son member's club, tentes blanches, podiums et autres trouvailles 2019 comme cette montée des marches et tapis rouge miniatures reconstitués par L'Oréal face à l'hôtel Martinez pour y faire défiler ses égéries éventuellement présentes pendant la quinzaine (Leila Bekhti ? Jane Fonda ? Helen Mirren ? Isabelle Adjani ?).

Le podium L\'Oréal, Cannes, le 13 mai 2019
Le podium L'Oréal, Cannes, le 13 mai 2019 (Lorenzo Ciavarini Azzi)

Au sein même de l’hôtel Martinez, l’une des institutions de Cannes, nous sommes autorisés à la voir elle, la fameuse Palme d’or, quelques heures en liberté (très) surveillée avant d’être confiée au Palais des festivals jusqu’au jour de la remise, le 25 mai. Septième étage de l’hôtel, direction le rooftop Chopard, 500 mètres carrés de terrasse dominant la Croisette, c’est un de ces lieux d’exception où se rencontrent les stars à Cannes.

La Palme d\'or dans les salons Chopard à Cannes.
La Palme d'or dans les salons Chopard à Cannes. (Lorenzo Ciavarini Azzi - Franceinfo Culture)

La Palme prend la pause

La Palme prend la pose, parmi les motifs floraux des salons. Confiée depuis 22 ans à la maison suisse Chopard, réinventée par Caroline Scheufele, elle est composée d’un cristal de roche, "une pierre vivante", insiste-t-on donc, "taillée comme un diamant taille émeraude", sur lequel est posée une palme en or éthique 18 carats certifié Fairmined. Une pièce unique. Mais réalisée en deux exemplaires (donc pas identiques), en cas de victoire ex-aequo.

Retour sur la Croisette, qui se peuple à vue d’œil. Pendant la quinzaine, Cannes atteindra trois fois sa population et devrait accueillir 40.000 accrédités. On annonce un festival qui renouerait avec la fête – on s’en frotte les mains - et avec des stars, grâce notamment à un réchauffement des relations avec Hollywood. Belle promesse que la présence annoncée de pointures américaines (ou d’ailleurs) comme Elton John, Quentin Tarantino, Silvester Stallone, Brad Pitt, ou Leonardo DiCaprio… C’est un film américain, The dead don’t die, de Jim Jarmusch, qui fera l’ouverture et le nombre de stars qui composent le cast (Bill Murray, Adam Driver, Tilda Swinton, Chloë Sevigny, Séléna Gomez, Danny Glover…) promet une belle montée des marches….

Une cérémonie suivie dans 550 salles

Edouard Baer officie cette année comme maître de cérémonie de la soirée d’ouverture mais ce sont les comédiens Charlotte Gainsbourg et Javier Bardem, tous deux par le passé récompensés à Cannes d’un prix d’interprétation, qui déclareront ouvert le Festival. Pour la première fois cette année, la cérémonie sera diffusée (à 19h30) en direct non seulement sur Canal +, mais également dans 550 salles en France, où elle sera suivie par ceux qui le souhaitent de la projection du film d’ouverture (dès 20 heures).