Avec Once Upon a Time... in Hollywood, Quentin Tarantino réalise le meilleur démarrage de sa carrière

Avec plus de quarante millions de dollars de recette en un week-end, Quentin Tarantino connaît le démarrage le plus réussi de sa carrière. 

Leonardo DiCaprio et Brad Pitt dans Once Upon a Time in Hollywood, réalisé par Quentin Tarentino. 
Leonardo DiCaprio et Brad Pitt dans Once Upon a Time in Hollywood, réalisé par Quentin Tarentino.  (ANDREW COOPER/SONY PICTURES)

Le neuvième long-métrage du réalisateur américain Quentin Tarantino démarre très fort. Sorti vendredi 27 juillet aux Etats-Unis, Once Upon a time... in Hollywood a rapporté en un week-end plus de 40 millions de dollars.

Il s'agit du meilleur démarrage d'un film de Quentin Tarantino. Jusqu'ici, le record était détenu par Inglorious Basterds, sorti en 2009, qui avait généré 38 millions de dollars lors de son lancement. 

Derrière Le Roi Lion

Malgré ce record personnel, le film du réalisateur de Pulp Fiction n'occupe pas la première place du box-office. Il est largement devancé par l'adaptation du Roi Lion par Jon Favreau, dont les recettes dépassent les 75 millions de dollars après une semaine. Peut-être que les voix de Beyonce ou de Donald Glover (alias Childish Gambino) y sont pour quelque chose. 

Réunissant dans ce nouveau film Brad Pitt, Leonardo DiCaprio et Margot Robbie, Quentin Tarantino n'a pourtant rien à envier aux concurrents.

Présenté au Festival de Cannes, Once Upon a Time... in Hollywood met en scène une star de télévision de Los Angeles dans les années 1960, interprétée par Leonardo DiCaprio, et sa doublure, jouée par Brad Pitt. Margot Robbie y joue Sharon Tate, l'ex-épouse au destin tragique du réalisateur Roman Polanski. Elle fut sauvagement assassinée en 1969, alors qu'elle était enceinte, par des membres de la secte de Charles Manson. 

Once Upon a Time in... Hollywood sort en France le 14 août.