Festival de Cannes : "La Dérive des continents (au sud)", une relation conflictuelle mère-fils sur fond de crise migratoire

La nouvelle histoire douce-amère de Lionel Baier, présenté à Cannes à la Quinzaine des réalisateurs, met en lumière le duo formé par Isabelle Carré avec le jeune acteur canadien Théodore Pellerin, mère et fils à l'écran.

Article rédigé par
Margaux Bonfils - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Isabelle Carré, dans le rôle d'une mère confrontée à son fils après l'avoir abandonné dans "La dérive des continents (au sud)". (FRANCE 3 CÔTE D'AZUR)

Présenté en première mondiale à la Quinzaine des réalisateurs, La Dérive des continents (au sud) de Lionel Baier (Les grandes ondes, La vanité) joue avec les codes. À mi-chemin entre la comédie, le drame et la satire politique, le réalisateur décortique les retrouvailles conflictuelles entre une mère (Nathalie) incarnée par Isabelle Carré et son fils Albert qu’elle a abandonné des années auparavant. Ce dernier est joué par le jeune acteur canadien Théodore Pellerin, aperçue dans la série Becoming a god.

Crise migratoire

Dans ce film à l'humour grinçant, il y a en toile de fond la question de crise migratoire et sa gestion par les instances européennes. Nathalie doit organiser la venue très symbolique d’Emmanuel Macron et d’Angela Merkel dans un camp de réfugiés en Sicile. L'arrivée de son fils, militant auprès d’une ONG pourrait tout bouleverser. Entre faux-semblant et techniques de communication, le réalisateur critique les actions de façade de l'Union européenne envers ces exilés. 

Un long-métrage touchant porté par ce duo lumineux à l’écran. “Quand il y a une belle rencontre comme ça a été le cas, il y a une petite étincelle en plus dans l’œil”, explique Isabelle Carré. J’ai vraiment de l’admiration pour elle et maintenant, elle m’est très chère”, renchérit Théodore Pellerin. Pour découvrir La Dérive des continents (au sud), il faudra s’armer de patience : à ce jour sa date de sortie au cinéma n’a pas encore été divulguée. 

La Dérive des continents (au sud), présenté à la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2022 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.