Berlinale : le festival dévoile un palmarès féminin et décerne son Ours d’Or au film "Alcarràs" de Carla Simón

La Berlinale met à l’honneur les femmes cinéastes cette année.  

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La réalisatrice espagnole Carla Simón décroche le prestigieux Ours d’Or avec le film "Alcarràs". (MONIKA SKOLIMOWSKA / DPA-ZENTRALBILD)

La Berlinale a fait entendre la voix des campagnes et celle des femmes en sacrant le film espagnol "Alcarràs" de la réalisatrice Carla Simón, dans un palmarès quasi-exclusivement féminin. En décrochant l'Ours d'or, la cinéaste de 35 ans devient la troisième jeune réalisatrice d'affilée à être sacrée par un festival majeur, après les Françaises Julia Ducournau, Palme d'or à Cannes pour "Titane" et Audrey Diwan, Lion d'or à Venise pour "l'Evénement".

Si on y ajoute le triomphe aux Oscars 2021 de l'Américaine Chloé Zhao, avec "Nomadland", ces prix les plus prestigieux de la planète cinéma semblent témoigner, cinq ans après le début de l'affaire Weinstein, d'une volonté de rééquilibrage au sein d'une industrie longtemps dominée par les hommes.

Ours d'or pour "Alcarràs" de Carla Simón 

À seulement 35 ans, la réalisatrice espagnole Carla Simón réussit l’exploit de remporter le prestigieux Ours d’Or, avec son film Alcarràs. Ce long-métrage émouvant met en lumière le quotidien de trois générations d’agriculteurs, menacées d’être arrachées de leur terre. La réalisatrice a souhaité dédié ce prix "aux petites familles d'agriculteurs qui cultivent chaque jour leur terre pour remplir nos assiettes". Carla Simón a été déjà lauréate en 2017, remportant le prix du premier film à Berlin pour Été 1993

Meilleure réalisation : Claire Denis

La Française Claire Denis reçoit le prix de la meilleure réalisation pour Avec amour et acharnement. Cette romance dramatique réunie Juliette Binoche et Vincent Lindon, dans une spirale amoureuse incontrôlable.

Meilleure interprétation : Meltem Kaptan, meilleure second rôle : Laura Basuki

Le prix de la meilleure interprétation est décerné à Meltem Kaptan, actrice germano-turque, pour son rôle dans le film Rabiye Kurnaz contre George W. Bush. Elle y incarne une véritable "mère courage" défiant la justice américaine pour sauver son fils.

Le prix de la meilleure interprétation dans un rôle secondaire est décerné à Laura Basuki dans Nana.

Grand prix du Jury : "The Novelist's Film" de Hong Sangsoo

Le Grand Prix du Jury est attribué au film dramatique coréen, filmé en noir et blanc, The Novelist's Film de Hong Sangsoo. Le prix du jury est décerné au long-métrage mexico-argentin Robe of Gems de Natalia López Gallardo, qui met en lumière l'itinéraire d'une mère de famille divorcée, au coeur des trafics de drogues.

Un prix d’honneur pour Isabelle Huppert

Si cette édition du festival a pu se maintenir malgré la crise sanitaire, elle a dû se passer de son invitée d'honneur. L’actrice Isabelle Huppert testée positive au Covid, n’a pas pu être présente pour recevoir en main-propre le prix récompensant l’ensemble de sa carrière. Elle a tout de même pu apparaître en visoconférence au cours de la cérémonie pour remercier le jury pour ce prix. 

Isabelle Huppert, reçoit un Ours d'Or pour l'ensemble de sa carrière d'actrice.  (RONNY HARTMANN / AFP)

.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Festival de Berlin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.