Une petite chenille dévoile "Les mondes invisibles" des insectes dans un documentaire en tournage dans l'Aveyron

Ce nouveau film dédié au règne animal est actuellement en tournage dans la campagne aveyronnaise. 

Tournage du film \"Les mondes invisibles\" en Aveyron 
Tournage du film "Les mondes invisibles" en Aveyron  (France 3 Occitanie)

24 ans après le film Microcosmos, un nouveau documentaire se tourne en ce moment à Rodelle dans l'Aveyron. Les mondes invisibles met en vedette la vie des insectes et notamment l'évolution d'une petite chenille. 

Biodiversité et cinéma 

Assis dans l'herbe au plus près de la starlette verte, les deux coréalisateurs Marie et Lucas suivent depuis deux mois les progrès de la chenille. Une ode à la lenteur pour nous aider à réfléchir sur l'univers et la fragilité de ce qui se trouve sous nos pieds. "Pour découvrir tous les micro-écosystèmes de France on a eu l'idée de faire traverser ces paysages à une petite chenille qui elle, a un cycle assez connu du grand public".

Le film débutera ainsi à la naissance de la chenille et la suivra jusqu'à son éclosion en papillon. Une métamorphose naturelle apparentée à "une odyssée", qui fascine  la coréalisatrice Marie Alart. "On espère faire prendre conscience que sans les insectes, il n'y a pas de vie", ajoute encore son co-équipier Lucas Allain. 

Pour les besoins du tournage, la grange de Pierre Méjane, éleveur à Rodelle, sert de studio de cinéma. "On a mis en place un time-lapse de paysage sur une tourbière, c'est hermétique du sol au plafond comme ça on contrôle la lumière et l'air", détaille Marie. Le tournage des Mondes Invisibles devrait s'achever prochainement, la diffusion du documentaire de 52 minutes est prévue à la fin de l'année sur France 5.