Ivre, Gérard Depardieu multiplie les frasques

Le comédien a séché samedi le festival de cinéma d'Edimbourg en Ecosse, dont il était pourtant l'invité d'honneur. La faute, selon la presse locale, à une soirée trop arrosée. Une mauvaise habitude pour l'acteur.

Gérard Depardieu visite la région des Langhes (Italie), le 22 novembre 2012.
Gérard Depardieu visite la région des Langhes (Italie), le 22 novembre 2012. (MAXPPP)

La projection de Welcome to New York a eu lieu en l'absence de l'interprète principal. Gérard Depardieu devait pourtant bien participer au festival de cinéma d'Edimbourg, en Ecosse, en tant qu'invité d'honneur, mais l'acteur français a fait faux bond au lendemain d'une soirée arrosée.

Fort d'une solide réputation de bon vivant, Gérard Depardieu est collectionne les frasques en état d'ébriété et cela depuis le début de sa longue carrière. Retour sur trois épisodes récents.

Une absence remarquée dans un festival en Ecosse

Pinte à la main, Gérard Depardieu a passé, selon plusieurs témoins, un excellent moment vendredi dans un établissement traditionnel de l'île écossaise de Skye. Sur les photos diffusées par la presse britannique, l'acteur fixe l'objectif en trinquant.

Le lendemain, il brille par son absence au festival d'Edimbourg, au moment de la présentation de son dernier film Welcome to New York, inspiré de l'affaire DSK. Les organisateurs s'agacent, tout comme la presse locale. "Gérard Depardieu snobe le festival de cinéma pour une pinte", titre ainsi le Edinbugh News (en anglais).

Un accident de scooter dans Paris

Victime d'un accident de scooter sans gravité à Paris, en novembre 2012, Gérard Depardieu est contrôlé avec une forte quantité d'alcool : 1,8 g par litre de sang, alors que le taux autorisé en France est limité à 0,5 g. A l'époque, l'acteur reconnaît avoir consommé du champagne avant de prendre, en Ouzbékistan, son avion pour Paris, tout en assurant n'avoir bu que de l'eau pendant le vol.

L'affaire lui vaut de passer devant le tribunal. "Une odeur d'alcool se dégage fortement" lors de son interpellation, raconte la procureure en première instance. Gérard Depardieu est finalement condamné en appel à 4 000 euros d'amende, mais échappe à une suspension de permis. Le comédien a troqué son papier rose français pour un document belge, que les autorités hexagonales ne peuvent lui retirer.

Une envie trop pressante dans un avion

Sa pause pipi a fait les choux gras de la presse internationale. En août 2011, Gérard Depardieu se trouve dans un avion Cityjet, prêt à quitter Paris pour Dublin (Irlande). Mais voilà que sur le tarmac, l'acteur demande à aller aux toilettes pour se soulager. Refus de l'hôtesse : les passagers sont invités à rester assis sur leur siège en phase de décollage et d'atterrissage.

Oui, mais voilà, impossible d'attendre, l'envie est bien trop pressante. "Je veux pisser, je veux pisser", lâche alors Gérard Depardieu, selon une passagère, qui raconte la scène à Europe 1. "Il dit : 'Je ne peux pas attendre', se met debout et il a fait par terre."

Selon ce témoin, "on voyait bien qu'il avait bu". Que nenni, assure pourtant l'intéressé, qui assure avoir été "absolument à jeun" au moment de l'incident. Invité à la télévision américaine, il explique, non sans humour, avoir tenté d'uriner dans une bouteille, mais le contenant "était trop petit" pour lui, qui est "un éléphant".